Stade Rennais : ça bouge beaucoup autour de Georginio Rutter

Alors que Camavinga brille depuis plus d'un an, un autre membre de la génération 2002 du Stade Rennais est en train de s'offrir une meilleure exposition. Georginio Rutter a enfin pris un peu de lumière en décembre et son avenir est un sujet d'importance à Rennes, alors que de gros clubs le suivent.

Georginio Rutter marque en LdC contre le Séville FC
Georginio Rutter marque en LdC contre le Séville FC ©Maxppp

Forcément, du côté de Rennes, depuis plus d'un an, on parle beaucoup de la pépite Eduardo Camavinga. Pépite qui en a éclipsé d'autres, comme Georginio Rutter. Ce dernier avait par exemple signé son contrat professionnel avec le Stade Rennais avant Camavinga, et a toujours été considéré comme un grand espoir du football français. Mais jusqu'à cette saison, il était difficile de le voir à l'oeuvre avec l'équipe première.

La suite après cette publicité

Les choses ont changé depuis son apparition et son but face au FC Séville en Ligue des Champions, lors de la 6e journée de la phase de poules. Entré à la 70e minute, il avait su saisir l'opportunité de montrer son potentiel et a été récompensé avec deux nouvelles entrées en jeu lors des deux rencontres suivantes en Ligue 1 face à Nice puis Marseille. Pour Rennes, c'est aussi une manière de lui montrer qu'il est considéré comme une réelle solution, dans un secteur pourtant déjà bien fourni.

Représenté par un poids lourd

Pour le club breton, il va falloir se montrer malin dans les prochaines semaines s'il souhaite conserver son attaquant de 18 ans. Il est en effet en fin de contrat en juin 2021 et de nombreux clubs se sont penchés sur sa situation, comme le rapporte L'Équipe. Représenté par Rogon, une agence allemande, il est dans le viseur de clubs de Bundesliga, de Ligue 1, d'Italie (Juventus et Naples) et d'Espagne (FC Séville). Du très beau monde...

Si Rennes a su séduire Camavinga et lui faire signer récemment pour un an de plus, la tâche s'annonce difficile pour Rutter, même si ce dernier est ouvert à un avenir dans son club formateur. Le directeur sportif Florian Maurice est très concerné par ce dossier comme il l'expliquait à Ouest-France : «j’y travaille d'arrache-pied parce que c’est un garçon que j’apprécie. J’ai vraiment envie de l’inscrire dans le projet du club. » À Rutter de trancher.

Plus d'infos

Commentaires