Mercato, Real Madrid : Carlo Ancelotti commence à enrager

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Carlo Ancelotti @Maxppp

Selon les médias espagnols, ça commence à chauffer en interne du côté de Madrid. Et pour cause, Ancelotti attend du renfort.

Quelle sera l’attaque du Real Madrid la saison prochaine ? Pour l’instant, tout indique que les Merengues vont démarrer avec le duo Vinicius-Rodrygo en soutien de Joselu. Si les deux Brésiliens font l’unanimité à Madrid, l’idée de jouer toute la saison avec le buteur espagnol en tant que titulaire fait, forcément, grincer les dents de beaucoup de supporters.

La suite après cette publicité

Pour beaucoup, l’attaquant espagnol de 32 ans arrivé de l’Espanyol n’a pas les épaules pour remplacer Karim Benzema, et un club comme le Real Madrid se doit d’avoir une pointure dans le rôle de numéro 9. L’hésitation de Florentino Pérez avec Mbappé agace aussi beaucoup de supporters, puisque beaucoup estiment qu’il ne faut pas attendre 2024 pour le recruter, lui ou Harry Kane, et que leur équipe ne peut pas se permettre de risquer une mauvaise saison juste pour attendre une éventuelle arrivée gratuite de Mbappé.

À lire Real Madrid : Arda Güler a déjà recalé un club

Ancelotti voulait Kane

Et les socios ne sont pas les seuls que cette situation énerve… Comme l’indique Mundo Deportivo, Carlo Ancelotti commence lui aussi à enrager. L’entraîneur du Real Madrid attendait - et attend encore - l’arrivée d’un attaquant de haut niveau pour remplacer Karim Benzema, mais les plans de sa direction ne vont pas dans ce sens. L’état-major du club a ainsi dit non au tacticien, estimant que ce dernier a déjà de quoi faire avec l’effectif en place.

La suite après cette publicité

Ancelotti considère que son équipe a besoin de renfort, et il souhaitait que son club recrute Harry Kane, la priorité à ses yeux. Mais Florentino Pérez ne souhaite pas s’aligner sur le montant mirobolant (dépassant les 100 M€) demandé par Tottenham. L’Italien a accepté la décision de sa direction, ce qui ne veut pas dire qu’il en est satisfait, loin de là. Et nul doute que beaucoup de fans se rangeront du côté du coach plutôt que du président…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité