Real Madrid : rien ne va plus pour Raphaël Varane

Raphaël Varane, comme toute l'équipe du Real Madrid, a pris l'eau ce dimanche soir à Mestalla (1-4). Le défenseur français, qui a marqué contre son camp avant la mi-temps, commence à inquiéter.

Raphaël Varane lors de la rencontre entre le Valencia CF et le Real Madrid
Raphaël Varane lors de la rencontre entre le Valencia CF et le Real Madrid ©Maxppp
La suite après cette publicité

Décidément, Raphaël Varane vit une sale période. S'il a bien été appelé par Didier Deschamps pour jouer avec l'équipe de France contre la Finlande, le Portugal et à la Suède, ses performances récentes avec les Merengues ont été très compliquées. Il y a quelques mois déjà, contre Manchester City, il avait coûté les deux buts encaissés par la Casa Blanca. Ce dimanche soir, comme ses coéquipiers, il a sombré à Mestalla.

Zinedine Zidane et ses hommes se sont inclinés contre le Valencia CF (1-4) et on se demande encore comment une formation peut perdre contre ce VCF version 2020-2021. Pourtant, ils ont trouvé le moyen d'en prendre quatre, dont trois penalties. S'il n'est pas coupable des fautes à l'origine des coups de pied de réparation marqués par Soler, c'est lui qui marque contre son camp juste avant la pause.

C'est devenu pareil avec ou sans Ramos

Sur une contre-attaque, le cuir arrive sur le côté droit de l'attaque des Valencians. L'ailier centre et Raphaël Varane, tout en voulant dégager, propulse le cuir dans son propre but. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'il trompe Thibaut Courtois cette saison. Il l'avait déjà fait lors d'une rencontre de Ligue des Champions contre le Shakhtar Donetsk (défaite madrilène sur le score de trois buts à deux).

Qu'il soit accompagné de Sergio Ramos ou non semble ne rien changer depuis quelque temps alors qu'il paraissait bien plus sûr auparavant au côté du capitaine espagnol. Son niveau de jeu s'en ressent fortement et avec la concurrence qui commence à pointer le bout de son nez en équipe de France, il faudrait que le défenseur commence à se méfier alors que l'Euro 2021 approche à grands pas…

Plus d'infos

Commentaires