Clermont-OM : les notes du match

Cengiz Ünder avec l'OM.
Cengiz Ünder avec l'OM. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Pour clôturer cette douzième journée de Ligue 1, le Clermont Foot 63 et l'Olympique de Marseille se défiaient ce dimanche soir sur la pelouse du Stade Gabriel Montpied. Quinzièmes avec 13 unités au compteur, les Clermontois devaient se reprendre, eux qui n'avaient connu la victoire qu'à une seule reprise sur les neuf derniers matches. En face, les Phocéens, quatrièmes avec 19 points, avaient l'occasion de prendre la troisième place au RC Lens en cas de succès dans le Puy-de-Dôme. Côté clermontois, Pascal Gastien alignait un 4-2-3-1 avec l'ancien Marseillais Khaoui en numéro 10 et surtout le buteur Bayo sur le banc. Jorge Sampaoli débutait lui avec un 3-2-4-1 et Dieng en pointe notamment, puisque Milik ou encore Payet étaient remplaçants au coup d'envoi. Après un début de match pas très animé, les visiteurs du soir se procuraient la première opportunité. Au milieu de plusieurs adversaires, Guendouzi réussissait à trouver Dieng d'une talonnade. Le Sénégalais enchaînait avec une frappe à bout portant mais Desmas sauvait les siens (15e). La timide réponse d'Allevinah pour le CF63 ne donnait rien (22e). Le ballon, globalement, passait rapidement d'un camp à l'autre, mais les occasions n'étaient pas nombreuses. Et la deuxième était la bonne pour l'OM.

Après une récupération de Dieng dans les pieds d'Iglesias, Guendouzi servait Ünder sur la droite qui fixait son vis-à-vis avant de frapper du gauche. Sa tentative enroulée, bien placée, surprenait Desmas qui devait s'incliner (25e, 0-1). Avec cet avantage, les Phocéens n'arrivaient pas à doubler la mise avant la pause, tandis que les Clermontois ne réagissaient pas vraiment non plus. Au retour des vestiaires, De La Fuente avait l'opportunité de donner deux buts d'avance à l'OM mais son tir dévié terminait dans les gants de Desmas (46e). Mais la suite était un peu plus difficile pour le club olympien. Après un sauvetage de Balerdi sur une tentative de Khaoui (50e), les Phocéens se faisaient peur en prenant des risques devant leur surface comme Saliba (54e). Avec une pression constante, les Clermontois inquiétaient de plus en plus les Marseillais, notamment avec le tir d'Allevinah (65e) avant une autre tentative de ce dernier sortie par Pau Lopez (67e). Après avoir traversé la tempête, les Phocéens se reprenaient légèrement mais Demas était vigilant devant Ünder avant de voir sa barre transversale sortir la tête de Milik (73e). Derrière, Bayo par deux fois (75e, 83e) manquait l'occasion d'égaliser. Balerdi, lui, offrait une énorme frayeur aux siens avec une main involontaire dans la surface non sanctionnée (90e+3). L'OM s'imposait sur la plus petite des marges pour passer sur le podium. Clermont restait quinzième.

L'homme du match : Ünder (7) : trouvé sur le côté droit, il fixe Ogier, avant d'ouvrir son pied et de tromper Desmas d'une belle frappe enroulée, qui termine dans le petit filet du gardien clermontois (25e). Sa perte de balle amène une grosse situation pour Clermont, sauvée par Balerdi (50e). Décalé par Payet, il envoie un très bon centre pour Milik qui ne parvient pas à en profiter (60e). Il a sans cesse cherché à provoquer et à rentrer à l'intérieur, même quand il s'est retrouvé côté gauche après la sortie de De La Fuente. Seul face à Desmas, il bute sur ce dernier alors qu'il avait le temps de l'ajuster (73e).

Clermont

  • Desmas (6,5) : le gardien clermontois aura clairement sauvé les meubles dans cette partie. Auteur d'un superbe arrêt devant Dieng d'entrée (14e), il réalise deux autres arrêts importants dans cette partie (45e, 71e). Sur le but encaissé, il ne peut rien.

  • Zedadka (4) : il se manque au marquage devant Ünder lors du but (26e) et a été en difficulté devant de la Fuente sur toute la première mi-temps. Après la pause, il est encore en retard devant le Brésilien (46e) et a également manqué de précision dans ses passes (un total de onze ballons perdus), même si cela a été mieux après la pause. Offensivement, il adresse un bon centre pour Khaoui (61e), mais c'est insuffisant.

  • Hountondji (5) : une bonne récupération devant de la Fuente (30e) et quelques dégagements qui ont soulagé ses partenaires (5). Malgré les offensives marseillaises durant toute la rencontre, il a été plutôt rassurant et souvent bien aligné.

  • Ogier (4,5) : en retard au marquage (10e), il se manque également sur la passe de Guendouzi vers Dieng (15e), mais réalise un retour important devant Dieng (20e). Une bonne déviation devant Milik à noter en seconde période (60e). Une prestation en demi-teinte pour lui ce dimanche.

  • N'Simba (4,5) : un excellent retour à signaler devant une contre-attaque marseillaise (45e+1), mais il a eu beaucoup de mal à défendre devant les montées d'Ünder et Guendouzi sur son côté en première période. Il a tout de même réussi à mieux contenir son côté après la pause.

  • Khaoui (3,5) : une partie également compliquée pour lui face à son ancien club. Bien cerné par le milieu de terrain olympien, il n'a pu apporter grand-chose à l'attaque clermontoise et a commis beaucoup d'erreurs techniques. Trois centres tentés qui n'ont rien donné et un total de dix ballons perdus. Sur sa seule occasion de la rencontre, il manque sa reprise (50e). Remplacé par Berthomier (62e)

  • Abdul Samed (6) : une grosse récupération devant Gerson en début de match (18e) et quatre tacles réussis précieux après la pause. Dans l'entre-jeu, il s'est montré important et aura livré une prestation défensive réussie. Il offre également une bonne occasion en trouvant Allevinah entre deux défenseurs marseillais (67e).

  • Rashani (4) : une belle récupération amenant une contre-attaque (20e) à noter en première période, où il a beaucoup aidé N'Simba sur son côté. Mais offensivement, Rashani n'a touché que 17 ballons dans cette rencontre et n'a pu apporter du danger, lui qui a été bien cerné par le bloc marseillais. Seulement un tir tenté pour lui, qui n'a pas trouvé le cadre. Remplacé par Bayo (61e), qui a clairement apporté plus de danger.

  • Iglesias (5) : il perd le ballon devant Dieng à l'origine de l'ouverture du score et a souvent eu du mal à défendre (deux pertes de balles et quatre duels perdus). Mais il a beaucoup aidé dans les sorties de balles en se montrant juste dans ses passes vers l'avant, sans réussir à faire la différence. Remplacé par Busquets (88e)

  • Hamel (3,5) : aligné à la pointe de l'attaque à la place de Bayo ce dimanche soir, le buteur auvergnat n'a quasiment eu aucun ballon intéressant à jouer (seulement 16 ballons touchés). Il n'a pu tenter qu'une frappe, déviée par la défense de l'OM. Mais il a été utile dans le duel aérien où il aura réussi à récupérer cinq ballons. Un match frustrant pour lui. Remplacé par Dossou (62e)

  • Allevinah (5,5) : inactif sur son côté en première période, il a ensuite été bien plus dangereux au retour du vestiaire. Trois tirs tentés, dont deux cadrés, en seconde période et quelques accélérations dangereuses qui ont poussées la défense marseillaise à faire faute. Remplacé par Tell (78e)

OM

- Lopez (6) : première mi-temps très calme pour le gardien de l'OM, les Clermontois n'ayant cadré aucune frappe. L'Espagnol a été rassurant dans son jeu au pied. Après la pause, alors qu'Allevinah se présentait seul face à lui dans un angle fermé, il est bien sorti pour détourner la frappe du Clermontois (67e). Sa seule grosse intervention de la soirée.

- Saliba (6,5) : nouvelle prestation solide du défenseur prêté par Arsenal. À la mi-temps, il avait remporté quasiment la totalité de ses duels (4/5). Dans les relances, il n'a pas paniqué et a souvent trouvé les solutions afin de repartir de derrière (98 % de passes réussies à la pause). Il a parfois pris un peu trop de risque, comme sur cette action en début de seconde mi-temps qui entraîne une faute sur Khaoui et un coup franc dangereux en faveur de Clermont (54e).

- Balerdi (5,5) : pour sa première titularisation depuis le match des Marseillais à Lille le 3 octobre dernier, le défenseur argentin a été auteur d'une bonne prestation. Il était proche de reprendre un coup franc d'Ünder au deuxième poteau (11e). À la pause, il avait récupéré 9 ballons, le plus haut total de la rencontre tous joueurs confondus. Il intervient dans ses six mètres, sur une remise de Khaoui, alors qu'un joueur clermontois était dans son dos (50e).

- Peres (5) : son ballon perdu au niveau de la ligne médiane aurait pu coûter cher à l'OM, mais il parvient à revenir sur Hamel qui partait seul au but (22e). Ses relances ont parfois été imprécises, ce qui a entraîné quelques ballons perdus (8 à la pause). S'il n'a pas fait de grosses erreurs, il a tout de même semblé un cran en dessous de ses partenaires en défense. Dans les duels, il a été en difficulté face aux attaquant de Clermont (1/4 duels gagnés).

- Lirola (6) : bon match du latéral espagnol, dans ce rôle hybride spécifique au système de Jorge Sampaoli. Arrière droit sur les phases défensives, il était milieu de terrain lorsque son équipe avait le ballon. Il s'est souvent projeté vers l'avant, comme sur ce décalage pour Ünder qui aurait pu permettre aux Marseillais de faire le break (73e). Il a mis beaucoup d'impact dans les duels (6/8 duels gagnés) et a fait mal à la défense clermontoise par ses dribbles (2/3 dribbles réussis). Remplacé par Gueye (79e).

- Kamara (6) : capitaine de l'OM ce soir, il a eu beaucoup d'activité au milieu de terrain. S'il a été auteur de 8 récupérations de balle, il en a tout de même perdu 14. Cela peut s'expliquer par ses nombreux ballons par-dessus la défense clermontoise, afin de trouver les attaquants marseillais dans la profondeur, comme sur cette magnifique passe en profondeur pour De La Fuente, mais l'Américain ne parvient pas à conclure (46e).

- Guendouzi (7) : alors qu'il pouvait frapper en première intention, il tarde trop et voit la défense revenir sur lui. À la surprise générale, il parvient tout de même à trouver Dieng, qui bute sur Desmas (15e). C'est lui qui lance Ünder sur le côté droit, pour l'ouverture du score marseillaise (25e). Dans la lignée de ses prestations depuis le début de la saison, il a été absolument partout au milieu de terrain, que ce soit offensivement pour apporter le surnombre dans le camp adverse, où défensivement à la récupération du ballon (8/10 duels gagnés).

- Gerson (4) : nouveau match décevant du Brésilien. Positionné au milieu de terrain avec Guendouzi et Kamara, il n'a une nouvelle fois pas pesé sur le jeu de son équipe. Plutôt sûr techniquement, il a souvent fait les mauvais choix, comme en fin de match lorsqu'il décide de décaler Peres alors qu'il pouvait frapper (90e). Il a souvent ralenti le jeu de son équipe, avec des passes latérales ou vers l'arrière. Remplacé par Henrique (90e+1).

- Ünder (7) : voir ci-dessus

- Dieng (4,5) : il hérite du ballon dans la surface, après une bonne passe de Guendouzi, mais sa frappe est arrêtée du bout du pied par Desmas (15e). C'est lui qui est à l'origine de la récupération de balle qui amène le but d'Ünder (25e). Remplacé par Milik (57e), qui coupe bien au premier poteau sur un centre d'Ünder (60). Trouvé par Payet dans la surface, il prend le dessus sur son défenseur, mais sa tête termine sur la barre (73e).

- De La Fuente (4) : comme à son habitude, il a beaucoup cherché à provoquer sur son côté gauche (3/4 dribbles réussis à la pause), mais il tardait parfois trop à enchaîner par une passe ou une frappe. Trouvé en profondeur à la suite d'une magnifique passe de Kamara, sa frappe est contrée par Zedadka et termine dans les gants de Desmas (46e). Remplacé par Payet (57e), qui récupère le ballon après une grosse occasion d'Ünder. Il enchaîne passement de jambes, crochet, puis centre pour Milik, dont la tête s'écrase sur la barre (73e).

Plus d'infos

Commentaires