Dijon ne libérera pas ses internationaux non européens

Olivier Delcourt et David Linares en conférence de presse
Olivier Delcourt et David Linares en conférence de presse ©Maxppp

L'affaire commence à faire du bruit. Avec la trêve internationale qui approche, bon nombre de joueurs s'apprêtent à rejoindre leurs sélections respectives. Seulement, les règles diffèrent d'un pays à un autre, tout comme le contexte sanitaire. Pour le retour des joueurs en France, cela pose problème puisqu'une quarantaine est imposée afin de limiter la propagation de la covid-19 et de ses variants. Faute d'accord ou d'allègement des conditions sanitaires, Dijon a tout simplement décidé de ne pas libérer ses internationaux non européens comme il l'explique dans son communiqué ce mardi soir. Un choix osé qui risque de ne pas être isolé parmi les clubs français.

La suite après cette publicité

«Le DFCO a pris la décision de ne pas libérer ses joueurs internationaux évoluant hors espace européen lors de la prochaine trêve internationale fin mars. Contraints de devoir observer une période d’isolement de plus de cinq jours au retour de leurs sélections, les internationaux évoluant hors espace européen ne seront pas autorisés à rejoindre leurs équipes nationales respectives. En effet, comme autorisé par la FIFA, le DFCO ne souhaite pas libérer des joueurs qui seront dans l’impossibilité de défendre les couleurs du club lors du match Olympique de Marseille - DFCO, programmé le dimanche 4 avril (31e journée de Ligue 1 Uber Eats). Le DFCO reverra éventuellement sa position suivant l’évolution de la réglementation sanitaire.»

Commentaires