Le FC Barcelone a prévenu Samuel Umtiti qu'il ne compte plus sur lui !

Le FC Barcelone ne compte plus sur Samuel Umtiti et il a fait part de sa décision au joueur, invité à se trouver un point de chute, a priori sous la forme d'un prêt.

Samuel Umtiti à l'entraînement du Barça
Samuel Umtiti à l'entraînement du Barça ©Maxppp

L'été 2020 s'annonce désagréable pour Samuel Umtiti. Le 14 juillet dernier, le journal espagnol Sport assurait que le FC Barcelone avait décidé de se séparer du défenseur international français. Eh bien, il en remet une couche ce jeudi en affirmant que la direction sportive du club catalan avait informé le joueur de sa décision.

La suite après cette publicité

« Le défenseur central français n'est pas à la hauteur de ce que l'on attend d'un défenseur central du FC Barcelone et le club lui a déjà dit qu'il fallait chercher une issue », écrit ainsi le quotidien pro-Barça. L'issue, ce pourrait être un prêt. La Serie A est annoncée comme la destination idéale pour le joueur de 26 ans, Naples étant cité comme très intéressé.

Des blessures à répétition

Pour Umtiti, la pilule sera sûrement difficile à avaler, lui qui n'a pas vraiment pu combattre à armes égales avec la concurrence en raison de ses nombreuses périodes d'indisponibilité. Sa blessure récurrente au genou gauche l'a ainsi mis sur le flanc à de nombreuses reprises, laissant un boulevard à Clément Lenglet, son concurrent direct pour le poste d'axial gauche. Titularisé à 10 reprises seulement en Liga cette saison, Umtiti serait donc en train de vivre ses derniers moments en tant que joueur du FC Barcelone.

Le club catalan ne cache pas qu'il lorgne le recrutement d'un nouveau défenseur central, qui pourrait être Eric Garcia (Manchester City). Le but étant de garder Piqué et Lenglet en titulaires, de faire monter le jeune Uruguayen Ronald Araujo définitivement en équipe première et donc d'accueillir une recrue dans ce secteur. Samuel Umtiti, lui, ne devra pas se tromper sur sa destination pour ne pas compromettre son avenir en équipe de France.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires