Ligue des Champions : la folle soirée du héros Moussa Dembélé !

Samedi soir, l'Olympique Lyonnais a défié Manchester City en quart de finale de la Ligue des Champions. Et comme face à la Juventus, Rudi Garcia avait décidé de se passer de Moussa Dembélé au coup d'envoi.

Moussa Dembélé (à droite) après son premier but contre Manchester City
Moussa Dembélé (à droite) après son premier but contre Manchester City ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'OL était d'attaque. Samedi soir, les Gones affrontaient Manchester City en quart de finale de l'UEFA Champions League. Un match que tous les joueurs de Rudi Garcia voulaient jouer. Mais le technicien français a dû trancher dans le vif, lui qui a fait évoluer son équipe de nouveau en 3-5-2 ou 5-3-2 selon les phases de jeu. Pour mener l'attaque rhodanienne, il avait décidé de miser sur le duo Memphis Depay-Karl Toko Ekambi, laissant Moussa Dembélé sur le banc. Un choix qu'il avait expliqué au micro de RMC Sport avant la rencontre. «Karl Toko Ekambi est plus polyvalent. Il peut jouer devant et sur un côté. On a besoin de sa vitesse. Moussa Dembélé est important pour nous. Il va amener sa puissance au cours de la rencontre. Si on se réfère à Turin et aux quarts déjà joués, comme PSG-Atalanta, les joueurs sortis du banc ont apporté. On va faire le résultat à 25 et à 16 sur le terrain, les 11 qui vont jouer et les 5 qui vont entrer seront très importants.»

Une entrée gagnante contre City

Comme face à la Juventus la semaine dernière, Rudi Garcia avait donc décidé de se passer des services de Moussa Dembélé au coup d'envoi. Un élément qui est pourtant l'un des atouts offensifs de son équipe. En 43 apparitions toutes compétitions confondues cette saison, le natif de Pontoise a marqué à 24 reprises. Il est le meilleur buteur de son équipe. Ce qu'il était d'ailleurs déjà le cas la saison dernière. Depuis la reprise de la compétition suite à l'épidémie de coronavirus, il n'a été titulaire qu'une seule fois. C'était le 31 juillet dernier face au Paris Saint-Germain en finale de la Coupe de la Ligue BKT, où il avait manqué une belle occasion (45e+1). Ensuite, il n'a pas débuté face à la Juventus (7 août) et face à Manchester City (15 août) en Champions League. Une compétition qui ne lui a pas souri cette saison (0 but en 7 matches).

Mais le joueur âgé de 24, qui a fait les frais de la concurrence et du retour de Memphis Depay, a su répondre quand il le fallait. Entré en jeu à la 75e minute à la place de son capitaine alors que le score était de 1-1, l'attaquant français se mettait rapidement en évidence. Lancé par Houssem Aouar, Karl Toko Ekambi, en position de hors-jeu, laissait le ballon passer pour Moussa Dembélé, qui suivait bien et gagnait son duel face à Ederson. Il plaçait le ballon entre les jambes du portier de City, qui était battu (2-1, 79e). Puis à la 87e, le numéro 9 de l'OL remettait ça. Après un excellent travail, Jeff Reine-Adélaïde décalait Aouar qui frappait au but. Son tir était repoussé par Ederson et Dembélé, en bon renard des surfaces, poussait le ballon au fond des filets (3-1, 87e). Le Français offrait la victoire aux siens et répondait présent au meilleur des moments.

Un doublé qui envoie l'OL en 1/2 finale

Après la rencontre, Rudi Garcia ne pouvait que féliciter son attaquant. «Je suis fier de mes troupes et de mes joueurs. On croyait en nous, on savait qu'on n'était pas favoris comme on jouait une grosse équipe. On s'est qualifiés en marquant trois buts et en en concédant qu'un seul. C'est dû à un état d'esprit collectif qui anime mes joueurs y compris les rentrants, car Moussa Dembélé a marqué deux buts. C'était une déception pour lui de ne pas débuter. Je lui avais dit qu'il serait important. Le salut est venu du banc.» Le directeur sportif, Juninho, a aussi salué son buteur. «Je suis très fier. Je sais que cette compétition est très difficile. Les remplaçants ont encore une nouvelle fois fait la différence. Moussa Dembélé a fait tout ce qu’il fallait faire.»

Élu homme du match par l'UEFA, Dembélé, dont la prestation a dû être suivie en Angleterre où il a des courtisans, confiait après la rencontre. «On savait que ce serait un match compliqué face à une grosse équipe. Commencer sur le banc, ce n’est pas toujours facile mais il faut garder l’état d’esprit pour apporter sa pierre à l’édifice. Pour un joueur, il y a toujours une part de tristesse quand on ne débute pas, mais j’ai essayé d’apporter lors de mon entrée.» Une entrée qui a été gagnante. De quoi peut-être lui donner l'espoir d'être titulaire face au Bayern Munich mercredi. Une rencontre à laquelle il ne pense pas encore, lui qui est sur son nuage. «On prend match par match. Ça ne sert à rien de se voir trop beau trop vite.» Humble, Moussa Dembélé espère tout de même récidiver mercredi face aux Bavarois !

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires