Luis Enrique a recadré les stars du PSG après la bouderie de Kylian Mbappé

Par Matthieu Margueritte
3 min.
Luis Enrique et Kylian Mbappé @Maxppp

Hier soir, le succès parisien à Marseille (2-0) a été occulté par un nouveau couac entre Kylian Mbappé et son coach. Mais ce dernier a rappelé à ses joueurs qu’il était bel et bien le patron de l’équipe rouge et bleu.

Luis Enrique a beau être invaincu avec le Paris Saint-Germain depuis le 7 novembre (et la défaite en C1 face à l’AC Milan), leader incontesté en Ligue 1, demi-finaliste en Coupe de France et quart de finaliste en Ligue des Champions, le coach espagnol est loin de vivre des jours tranquilles et paisibles dans la capitale. La faute à son histoire compliquée avec Kylian Mbappé.

La suite après cette publicité

Depuis que le Bondynois a annoncé en interne son désir de quitter la capitale française à l’issue de la saison, Luis Enrique a eu carte blanche dans la gestion du champion du monde 2018. Une liberté totale qui a comme conséquence pour le numéro 7 de jouer beaucoup moins et donc de ne plus être intouchable. Un changement de statut radical pour un joueur habitué à voir le PSG tout lui céder depuis 2017.

À lire LdC : le geste de Kylian Mbappé qui a fait vriller le Barça

Le clan Mbappé n’a pas apprécié

Hier soir, en décidant de sortir Mbappé dès la 64e minute du Clasico OM-PSG, Luis Enrique n’a sans doute pas fait ce choix uniquement pour piquer son joueur. Mbappé ne faisait pas un bon match, ne revenait pas défendre et avec une demi-finale de Coupe de France dans trois jours, le coach parisien a vite fait son choix. Sauf que Mbappé a mis le feu aux poudres. Le Bondynois a, semble-t-il, insulté son entraîneur (fils de p…) en sortant, avant de filer directement au vestiaire et de signer un post boudeur sur ses réseaux sociaux. Face aux médias, Luis Enrique a donc une nouvelle fois dû passer devant le jury populaire pour s’expliquer.

La suite après cette publicité

Concernant les insultes supposées de Mbappé, l’Espagnol a botté en touche. «Moi je n’ai rien vu. Rien du tout». En revanche, l’ancien boss du Barça s’est montré moins patient à l’heure d’expliquer son choix de sortir son attaquant. «Il était mécontent à sa sortie ? Pourquoi ?
C’est la même musique, chaque semaine, c’est fatigant. Je suis le coach, je prends les décisions et je le ferais jusqu’à mon dernier jour à Paris. Je prends ces décisions pour rendre mon équipe meilleure et les meilleures décisions pour notre équipe. Si vous ne comprenez pas ma décision, je m’en fiche.»

Luis Enrique ne tremble pas face aux stars du PSG

Ce nouveau couac entre les deux hommes a également fini par faire les gros titres d’une presse espagnole inquiète de voir débarquer la diva Mbappé dans le vestiaire uni et soudé du Real Madrid. Comment cette histoire va-t-elle se terminer ? Si le clan Mbappé considère la décision de Luis Enrique comme un manque de respect, Le Parisien nous apprend que l’Espagnol n’a pas flanché. Le quotidien nous explique que les deux hommes se sont comportés normalement ce lundi à l’entraînement, mais que Luis Enrique a tenu à réaffirmer son autorité auprès de ses stars.

La suite après cette publicité

Suite à l’épisode d’hier, le coach des Rouge et Bleu a rappelé à ses joueurs la nécessité de mettre les égos de côté et qu’il était le seul à décider qui sortir et qui faire entrer durant les matches. Pour illustrer ses propos, Luis Enrique aurait même cité en exemple les noms de Dembélé, Marquinhos, Mendes, Hakimi et de Mbappé. Enfin, il leur aurait indiqué que seul l’entraîneur était irremplaçable dans cette équipe, sauf décision contraire du président al-Khelaïfi. Un discours ferme qui semble tenir jusqu’à présent. Reste à savoir s’il tiendra jusqu’à la fin de la saison, surtout en cas d’élimination en Ligue des Champions.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité