Ligue 1 : l'OM leader provisoire après sa belle victoire à Angers

Jonathan Clauss célèbre son but avec ses coéquipiers de l'OM
Jonathan Clauss célèbre son but avec ses coéquipiers de l'OM ©Maxppp

Pour le match d'ouverture de la 9e journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille se déplaçait sur la pelouse du stade Raymond Kopa pour y affronter l'Angers SCO. Dauphins du Paris Saint-Germain après 8 matches, les Phocéens avaient l'occasion de prendre temporairement la place de leader en cas de victoire devant le club de la capitale, qui reçoit l'OGC Nice samedi soir. De leur côté, les Scoïstes, 14es avant ce week-end, pouvaient occuper la moitié de terrain si ses prétendants ne prenaient pas de point. Avec la suspension de Tavares et la blessure de Kolasinac, c'est Clauss qui occupait le couloir gauche de Tudor, absent du banc, car suspendu (accumulation de jaunes), tandis que Payet retrouvait Gerson derrière Suarez. De l'autre côté, Baticle ne changeait pas son onze, vainqueur à Nice avant la trêve, avec Valery et Ounahi dans le flanc droit et Boufal de l'autre côté. Dès le début de la rencontre, on sentait un affrontement de deux équipes joueuses, le ballon partant parfois d'un camp à l'autre. Angers se procurait quelques occasions par le biais de Boufal, mis en échec par Lopez (16e), Bentaleb, qui ne trouvait que le poteau droit (18e), ou encore Hunou, qui croisait trop sa frappe (34e). Mais les Marseillais débloquaient la marque grâce à Clauss, trompant Fofana d'un tir au premier poteau après avoir éliminé Valery (0-1, 36e), pour son premier but sous ses nouvelles couleurs. Suarez pouvait doubler la mise dans la foulée si sa tête n'était pas trop décroisée (40e).

La suite après cette publicité

Au retour des vestiaires, l'OM montre de bien meilleures intentions en seconde période et rapidement, le break était fait. À la suite d'une mauvaise relance de Valery, encore lui, Clauss s'avançait dans la zone de vérité adverse et servait son coéquipier Suarez dans l'axe. L'attaquant colombien ne se faisait pas prier et trouvait le chemin des filets (0-2, 50e) pour inscrire son troisième but en L1 cette saison. Les largeurs défensives des locaux offraient de nouvelles opportunités aux coéquipiers de Gerson, qui creusait l'écart d'une frappe tranquille du gauche juste avant l'heure de jeu (0-3, 59e). Après le piston gauche, c'est le droit Kaboré qui aurait pu se montrer décisif, mais sa reprise ne passait pas loin du bois gauche du portier angevin (61e). Voyant l'avantage au score, les Phocéens tentaient de gérer le rythme du reste de la rencontre, mais le SCO en profitait pour se projeter plus rapidement vers l'avant et essayer de sauver l'honneur au minimum. Les entrants Salama et Thioub arrivaient à s'incruster dans la surface adverse, sans pour autant se montrer lucides dans le dernier geste (82e, 84e). Écarté depuis le début de saison, Dieng arborait enfin le maillot de l'OM sur la pelouse mainiote. Peu habitué à l'exercice, Rongier s'essayait au tir de loin, pas très loin de la transversale de Fofana (86e). Néanmoins, le score ne bougeait plus : l'Olympique de Marseille s'adjuge sa septième victoire dans cet exercice et devient leader provisoire avant le match du PSG. Défaits après deux victoires de rang avant la trêve, Angers reste 14e et pourrait dégringoler au classement en cas de bons résultats de Nantes, Auxerre ou encore Reims.

Plus d'infos

Commentaires