Incidents OM-PSG : jusqu'à six mois de prison ferme pour un supporter

Neymar au Vélodrome, protégé par un membre de la sécurité
Neymar au Vélodrome, protégé par un membre de la sécurité ©Maxppp

L'OM a tenu tête au PSG dimanche soir (0-0) et aurait même pu obtenir mieux sur le plan sportif. Seulement, la rencontre a été émaillée de plusieurs incidents à l'intérieur et à l'extérieur du stade. L'arbitre de la rencontre, monsieur Benoît Bastien a même dû interrompre la partie pour des jets de projectiles sur la pelouse, et plus tard lors de l'intrusion d'un spectateur sur la pelouse du Vélodrome qui souhaitait approcher Leo Messi. Des actes que le club phocéen ne pardonne pas, comme l'expliquait Jacques Cardoze, le directeur de la communication plus tôt dans la journée.

La suite après cette publicité

21 supporters ont été interpellés dès dimanche soir suite à ces divers incidents et les premières peines sont même déjà tombées selon La Provence. Elles vont de cinq mois de prison avec sursis à des amendes. Le média local rapporte que 14 des interpellés ont plaidé coupable pour bénéficier d'une procédure de "comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité". Ils sont également interdits de stade pour un an et auront pour obligation de pointer au commissariat aux heures de match. Enfin, un autre supporter marseillais âgé de 41 ans, passé en comparution immédiate, a lui été condamné pour outrage et rébellion, écopant d'une sanction beaucoup plus lourde de six mois de prison ferme (aménageable avec un bracelet électronique), accompagnée d'une interdiction de stade d'un an.

Plus d'infos

Commentaires