Alexis Sanchez raconte son cauchemar à Manchester United

Aujourd'hui à l'Inter, Alexis Sanchez retrouve petit à petit son niveau et le sourire qu'il avait perdus à Manchester United. Le Chilien raconte.

Alexis Sanchez fait la moue à Manchester United
Alexis Sanchez fait la moue à Manchester United ©Maxppp

Sur le papier, il avait tout pour être heureux. Alexis Sanchez (31 ans) rejoignait Manchester United à l'hiver 2018, devenant à l'époque le joueur le mieux payé de Premier League (440 000€ par semaine, hors juteuses primes), grâce notamment à ces performances sportives réalisées du côté d'Arsenal. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Aujourd'hui à l'Inter, le Chilien raconte ce passage marquant de son parcours dans une vidéo publiée sur son compte Instagram ce jeudi soir. Et les mots sont forts. «Je veux vous parler de mon passage à United, sur lequel beaucoup de choses ont été écrites et m'ont fait passer pour le méchant. J'ai eu l'opportunité d'aller à United et ça m'a paru séduisant. C'était quelque chose de bien pour moi, parce que j'aimais beaucoup cette équipe quand j'étais petit», a-t-il raconté avant de poursuivre.

La suite après cette publicité

«J'ai fini par signer sans avoir beaucoup d'informations sur ce qui entourait ce transfert. Parfois, il y a des choses que tu ne réalises pas avant que tu arrives. Lors de mon premier entraînement, je me suis rendu compte de beaucoup de choses. En rentrant à la maison, j'ai demandé à mes agents : "est-ce qu'on peut mettre fin au contrat et repartir à Arsenal ?" Ils ont commencé à rigoler et je leur ai dit que quelque chose ne tournait pas rond pour moi. Mais c'était déjà signé», a-t-il regretté, se rappelant de sa mise à l'écart par le manager de l'époque, José Mourinho, la veille d'un match contre West Ham.

Souffrances et regrets

«Être l'un des meilleurs joueurs de Premier League et se retrouver mis à l'écart cinq mois après... Je suis rentré chez moi et j'étais très triste...», a-t-il avoué, expliquant aussi le mal que pouvaient faire les médias et les consultants. «Les journalistes parlaient sans savoir et ça me mettait hors de moi. Les anciens joueurs qui parlent n'avaient aucune idée de ce qui pouvait se passer au sein du club et donnaient leur opinion, disant que c'était de ma faute, ça m'a fait mal. Quand il fallait blâmer quelqu'un, c'était moi», a-t-il raconté.

Le natif de Tocopilla exprime beaucoup de regrets sur sa période chez les Red Devils, persuadé que tout aurait pu être différent. «Si l'atmosphère avait été différente, cela se serait passé différemment. Je le dis maintenant parce que le temps est passé et que j'ai appris en tant que joueur et personne. J'aurais aimé tout gagner. Ça me dérange que les choses ne se soient pas passées comme prévu», a-t-il conclu. Désormais remis en selle à l'Inter, sous les ordres d'Antonio Conte, Alexis Sanchez espère rattraper le temps perdu et décoller cette étiquette qui lui colle à la peau.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires