« Thibaut Courtois est pour moi le numéro un dans le monde, depuis de nombreuses années maintenant. (...) Vous ne trouverez pas un autre gardien capable de répondre à l’exigence de pouvoir être dans le but d’une équipe qui doit gagner chaque match. Thibaut a montré à la Coupe du monde qu’il avait mérité le Gant d’or et vous savez à quel point Thibaut Courtois est un gardien exceptionnel. » Avant la rencontre entre la Belgique et la Russie, comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2020, Roberto Martinez n’avait pas manqué de faire l’éloge de son gardien numéro 1. En conférence de presse, le sélectionneur des Diables Rouges a en effet dit tout le bien qu’il pensait de lui.

Titulaire ce jeudi soir au stade du Roi Baudouin (succès 3-1 face à la Russie), le portier belge était donc attendu. Mais face à son public, ce dernier a réalisé une petite boulette. Après l’ouverture du score de Youri Tielemans (14e), Thibaut Courtois a en effet manqué son dégagement, envoyant directement le ballon sur Denis Cheryshev, qui a alors égalisé pour la Russie en marquant dans le but vide (16e). Après la rencontre, le principal concerné est alors revenu sur cet épisode au micro de La Chaîne L’Equipe : « j’ai vu Toby (Alderweireld) à moitié libre. Mais après, l’angle était fermé et quand je voulais jouer au milieu, c’était aussi fermé. Donc quand je voulais jouer long, j’ai reçu un petit coup de l’attaquant et je n’avais plus de force pour la mettre loin. J’ai donc fait une petite boulette mais ça fait partie de la vie d’un gardien. Le plus important, c’est après. Je suis resté calme, j’ai joué mon jeu et on a gagné. »

« Je me sens très fort, je sais que je suis l’un des meilleurs »

Mais à la suite de cette réponse, le joueur âgé de 26 ans a aussi tenu à répondre aux critiques. Très souvent titulaire sous les ordres de Santiago Solari au Real Madrid, l’ancien gardien de Chelsea avait notamment été placé sur le banc par Zinedine Zidane, de retour en tant qu’entraîneur de la Casa Blanca, samedi dernier face au Celta de Vigo (2-0). Et dans ce match, Keylor Navas avait réalisé un clean-sheet. Mais Thibaut Courtois a fait une petite mise au point sur le sujet. « Je me sens très fort, je sais que je suis l’un des meilleurs, ça ne va pas changer parce que la presse veut me tuer en Espagne. Je suis calme, je joue bien, je m’entraîne bien donc les personnes qui me valorisent savent très bien comment je suis, comment je m’entraîne. (...) J’ai vu sur l’écran qu’ils disent que je suis loin de mon niveau. Je crois que ces dernières semaines, j’ai bien joué », a d’abord lâché le principal concerné.

« J’ai fait un très bon match face à l’Ajax (victoire 2-1 du Real Madrid aux Pays-Bas en C1, ndlr), à domicile contre le Barça lors du Classico (défaite 0-1 en Liga, ndlr), j’ai aussi réalisé un bon match contre l’Ajax (lors de la défaite 1-4 en huitième de finale retour à Santiago Bernabeu, ndlr). Je pense que le quatrième but de Schöne, je peux l’avoir mais sinon à 0-2, je garde mon équipe dans le match. Après, si la presse veut me mettre des coups, ce n’est pas grave. Moi, je suis fort et je connais mon niveau. Et après, si tu es au top, soit les gens n’aiment pas, soit ils attendent encore plus de toi. Moi, je suis calme et je continue mon jeu », a conclu le gardien de la sélection belge et du Real Madrid, sûr de lui.