« Franck et Arjen sont de grands joueurs. Le Bayern leur doit beaucoup à tous les deux, et va leur réserver un grand et émouvant adieu. Ils ont contribué à façonner la décennie la plus réussie du Bayern avec un football fantastique », détaillait Karl-Heinz Rummenigge, le président de l’écurie allemande ce dimanche lorsque nous avons appris que le Bayern Munich et Franck Ribéry allaient se séparer en fin de saison lorsque le Français sera en fin de contrat.

Une histoire qui se termine, mais qui n’annonce pas pour autant le retrait de footballeur de l’international tricolore. Libre de tout contrat, il aura donc tout le loisir de choisir sa destination sans que son futur club ne dépense le moindre centime en frais de transfert. On se demande donc vers quelle région du globe pourrait se tourner le natif de Boulogne-sur-Mer afin de poursuivre et probablement de terminer sa carrière de joueur à 36 ans maintenant.

Il veut jouer encore deux ans

Selon les informations du journal L’Équipe, deux régions du globe sont susceptibles d’attirer Franck Ribéry. La première est le Moyen-Orient. L’Arabie Saoudite, le Qatar ou encore les Émirats arabes unis sont des options. La Chine le serait aussi, mais pour des raisons familiales cette piste n’est pas explorée plus que cela par le clan du Français. Dans l’idéal, Ribéry aimerait jouer encore deux années, explique le quotidien, et aimerait donc signer un bail de cette durée.

« Je n’ai pas encore de plan concret pour la saison prochaine. Je vais continuer à jouer. Rien n’est encore sûr à 100%. Mais je veux déjà profiter de mes trois dernières semaines avec le Bayern Munich », a-t-il ainsi avoué. À l’issue des deux prochaines années, Ribéry retournera au Bayern Munich pour s’occuper des jeunes et tient déjà un accord avec son club pour cela. Avis aux intéressés, Ribéry se donne encore deux belles années.