Qui dit John Mensah dit, fatalement, passage par la case infirmerie. C’est peut-être triste à dire, mais le parcours de l’international ghanéen n’a malheureusement pas été de tout repos, la faute à un corps qui n’a eu de cesse de le trahir. Pourtant, après plusieurs saisons passées en Italie (Bologne, Genoa, Chievo Vérone, Modène, ou bien encore l’US Cremonese) et deux années au Stade Rennais parfaitement négociées, tout semblait sourire au Black Star (82 capes, 4 buts), à qui un bel avenir était promis.

Mais, suite à son arrivée à l’Olympique Lyonnais en 2008, le défenseur central a dû avaler bien des couleuvres, entre une concurrence des plus rudes, un basculement au poste de latéral droit pour dépanner, et des blessures à répétition. Prêté à deux reprises à Sunderland, le natif d’Accra revenait ensuite dans la capitale des Gaules pour la saison 2011-2012 mais, de nouveau blessé, ne participait au final qu’à une rencontre avec les Gones dans cet exercice, avant de résilier son contrat le 2 juillet 2012.

Semblant alors au fond du trou, le défenseur parvenait à revenir à Rennes en janvier 2013 mais, n’arrivant pas à convaincre, quittait la Bretagne au mois de juin, ne disputant que 4 matches de championnat. Et depuis, c’est un peu la soupe à la grimace pour Mensah, qui peine à trouver preneur. Pour preuve, cette rocambolesque rumeur en janvier dernier, faisant état d’une signature au sein du club d’Asante Kotoko, obligeant les représentants de la formation concernée à contacter Ghana Soccernet pour démentir purement et simplement la nouvelle. En attendant, Mensah, 31 ans, reste sur le carreau...