Le mercato hivernal ayant refermé ses portes, les joueurs évoluant dans la plupart des championnats européens (hormis la Russie et la Finlande) doivent désormais patienter jusqu’en juin prochain pour penser à un éventuel transfert. Au total, c’est donc 4 mois qu’il faudra tenir. Si pour certains, cette attente n’est pas insurmontable, pour d’autres en revanche le temps risque d’être long.

Déprimés ou impuissants face à leur calvaire, nombreux sont ces joueurs qui se préparent à vivre des moments pas vraiment joyeux.



Charles Itandje (26 ans, FRA, Liverpool)

« Je n’ai pas été une seule fois dans le groupe cette année, alors oui, c’est clair et net, je veux me tirer d’ici. J’ai le feu vert de mes dirigeants, mais ils ont fixé des conditions incroyables. » Englué sur le banc des Reds depuis une saison et demie maintenant, l’ancien Lensois en a visiblement marre de voir ses dirigeants se montrer trop exigeants à son égard. Ayant disputé son dernier match officiel le 16 février 2008 lors d’un match de Cup face à Barnsley, Itandje est comme un lion en cage. Âgé de 26 ans, le portier numéro 3 des Reds sait que s’il veut relancer sa carrière, il a deux options : quitter Liverpool ou détrôner Pepe Reina. Annoncé proche de l’équipe de France lors de son époque lensoise, Itandje doit rebondir. Le Rubin Kazan serait prêt à lui offrir cette chance.



Sylvain Distin (31 ans, FRA, Portsmouth)

« Tout le monde est déprimé. Le reste de la saison va être très compliqué, surtout si on maintient un niveau de jeu aussi mauvais que celui pratiqué en ce moment. » Cette déclaration signée Sylvain Distin marque-t-elle un tournant dans sa saison à Pompey ? Incapables de remporter un match de championnat depuis le 30 novembre dernier, les hommes de Tony Adams ont subi un double coup dur. Harry Redkanpp parti, les coéquipiers de Distin ne cessent de voir leurs meilleurs joueurs quitter le navire tour à tour (Diarra, Defoe). 16e au classement de Premier League à seulement deux points du premier relégable, Pompey va-t-il forcer ses cadres au départ ? À 31 ans, on doute en effet que Distin soit partant pour évoluer en deuxième division, lui qui est régulièrement cité comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat.



Olivier Kapo (28 ans, FRA, Wigan)

Depuis 2004, Olivier Kapo n’a jamais plus d’une saison dans un même club. Transféré d’Auxerre à la Juventus, l’ancien Bourguignon n’a fait qu’enchainer les départs vers tous horizons (Juve, Monaco, Levante, Birmingham et Wigan). Et à chaque fois, il a préféré faire ses valises en fin de saison. Peu étonnant alors que la situation se répète au JJB Stadium. Malgré le bon classement des Latics au classement (7e), Kapo n’a été titularisé qu’à 7 reprises. Trop peu pour celui qui fut si souvent annoncé aux portes de l’équipe de France. « Des clubs espagnols et italiens s’intéressent à moi, mais pour cet été. Moi, j’aimerais un prêt dès cet hiver pour jouer, même en France. Je suis prêt à relever tous les défis. Si je reste à Wigan, je pars pour faire une année blanche ». Non transféré cet hiver, Kapo peut redouter le pire.