« Le moment Vinicius »

En Espagne, le Real Madrid joue ce samedi à 13h contre l’Espanyol. Et c’est une équipe madrilène remaniée qui devrait évoluer sur la pelouse du Santiago Bernabéu. En tout cas, avec plusieurs blessures en attaque, c’est un trio différent qu’on verra. Et selon As, « la lumière viendra du jeune Rodrygo », très en vu du côté de Madrid et apprécié des socios. Mais le quotidien Marca préfère garder son attention sur un autre joueur : Vinicius. Avec les blessures d’Hazard et de Bale, il tient une nouvelle opportunité de se montrer, écrit le média. C’est « le moment Vinicius » affirme Marca. Une titularisation qui vient d’être confirmée par le club merengue.

Chelsea en guerre contre la FIFA

En Angleterre, Chelsea va finalement pouvoir se renforcer cet hiver. Souvenez-vous, en février dernier la FIFA sanctionnait le club londonien d’une interdiction de recruter pour les deux mercatos suivants. Les Blues avaient alors fait appel devant le Tribunal arbitral du sport dans l’espoir que la sanction serait réduite. Et c’est finalement chose faite. Chelsea va pouvoir investir sur le marché des transferts à partir du 1er janvier 2020. Une bonne nouvelle pour les dirigeants et pourtant ils seraient encore furieux contre la FIFA. Le Daily Express explique ainsi que le club anglais est en guerre avec la Fédération internationale, malgré l’allègement de la sanction. Pour Chelsea, la décision initiale de la FIFA, était insensée et perverse. À noter que les Blues pourront recruter jusqu’à 150 millions de livres sterling cet hiver, soit un peu moins de 180 M€. Le Daily Mirror aussi en parle ce samedi, et évoque « l’argent fou... de rage ». Le tabloïd rapporte aussi une information révélée par Goal.com, à savoir que le jeune Jadon Sancho serait l’une des pistes privilégiées par Frank Lampard. Il serait tout en haut de la liste de l’entraîneur anglais.

Le coup de frein de l’Inter

Enfin, on prend la direction de l’Italie, où l’Inter affrontait hier l’AS Roma dans le cadre de la 15e journée de Serie A. Les deux équipes se sont finalement neutralisées et se sont quittées sur un match nul et vierge. Mais ce que retiennent surtout les journaux transalpins, c’est le fait que les Nerazzurri marquent le pas. « Stop », titre par exemple La Gazzetta dello Sport qui a vu une Inter fatiguée, qui avait la tête au match de Ligue des Champions prochain face au Barça. Et le club lombard n’a pas gagné, c’est l’occasion pour la Juventus de repasser devant bien sûr. Un point qu’a remarqué le Quotidiano Sportivo. « Le coup de frein de l’Inter, la Juve tente sa chance ».