Il lui reste encore un match de la phase de poules à jouer, mais l’équipe U23 du Brésil est déjà assurée de disputer la phase finale du tournoi pré-olympique organisé en Colombie après trois victoires en autant de rencontres. Performants sur le terrain, les jeunes auriverdes font également l’actualité en coulisses. Car depuis plusieurs semaines, les partenaires de Bruno Guimarães animent le marché des transferts.

Premier cité, Guimarães a récemment été officiellement vendu par l’Athletico Paranaense à l’Olympique Lyonnais pour « un montant de 20 M€ auquel pourra s’ajouter un intéressement de 20% sur un futur transfert », a indiqué le club présidé par Jean-Michel Aulas. Le néo Lyonnais n’est toutefois pas le dossier le plus médiatisé puisqu’il convient de rappeler qu’un certain Reinier a défrayé la chronique grâce à son transfert au Real Madrid pour 30 M€.

L’Europe s’arrache les jeunes Auriverdes

Révélé sous le maillot de Flamengo, le Carioca attend cependant de savoir s’il évoluera avec l’équipe première ou le Real Madrid Castilla. Beaucoup moins connu, le gardien Cleiton a été vendu par l’Atlético Mineiro au leader de la deuxième division brésilienne, Red Bull Bragantino, en échange d’un chèque de 5 M€. Toujours en Série A, Grêmio a réussi à attirer en prêt le défenseur de l’Atlético de Madrid, Caio Henrique.

Attaquant du RB Leipzig, Matheus Cunha n’a pas réussi à s’imposer chez le leader de Bundesliga (2 titularisations en 10 matches, 0 but), mais cela n’a pas empêché le Hertha Berlin de miser 20 M€ sur lui ! De son côté, le Corinthians réclame la même somme pour son attaquant Pedrinho courtisé par le Benfica. Enfin, l’Ajax Amsterdam est bien parti pour enrôler Antony de São Paulo pour 21 M€. Qu’on se le dise, ces U23 brésiliens ont la cote sur le marché !