Son absence lors du derby contre Flamengo hier (1-1) n’est pas passée inaperçue. Considéré comme l’un des plus grands talents de Fluminense, Wendel (20 ans) a été mis de côté par son entraîneur Abel Braga pour ce choc. Un choix qui a bien évidemment fait beaucoup parler au Brésil. Pourquoi l’ancien coach de l’Olympique de Marseille a-t-il décidé de se passer des services d’un de ses principaux titulaires ? Visiblement, le jeune milieu de terrain n’affiche pas une grande implication dans son travail ces derniers temps. De quoi lui valoir les remontrances de son entraîneur.

« C’est mon choix. C’est à cause de son comportement. Il arrive en retard (à l’entraînement) tous les jours. S’il n’est pas impliqué vis-à-vis de l’équipe... Je n’ai aucun problème pour parler de ça parce que c’est moi qui le fais jouer ou qui l’écarte. Ou il apprend, ou il ne servira à rien. C’est la première fois que je parle d’un joueur. Il a besoin d’être touché. Si vous arrivez tout le temps en retard, vous n’avez pas une vie conforme à celle d’un professionnel. Je ne vais pas pénaliser l’équipe à cause d’un joueur. Je l’écarte », a-t-il déclaré à l’issue du match, dans des propos relayés par Globoesporte.

Wendel chamboulé par son possible transfert au PSG

Déçu du comportement de son joueur, Braga en a également profité pour adresser un tacle aux agents du milieu de terrain. « Il est, avant toute chose, mal conseillé. Il est averti tous les jours. Il doit faire comme aujourd’hui (hier). Marcelo Chirol (le préparateur physique de Fluminense) m’a dit qu’il était arrivé à l’heure et qu’il a été le joueur le plus impliqué. S’il n’arrive pas à garder ce genre de comportement, il ne jouera pas. Il doit voir le club d’une autre manière. je n’ai rien fait de plus que mon rôle d’entraîneur ». Mais comment Wendel en est-il arrivé là ?

Annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain l’été dernier, le Brésilien semblait tout proche d’atterrir en France avant que le transfert de Kylian Mbappé ne fasse capoter l’affaire. Resté à Fluminense, Wendel conserve des chances de rejoindre les Rouge-et-Bleu, mais visiblement, ce possible transfert à Paris a chamboulé le joueur. « Qu’il ait signé ou qu’il soit en partance pour le PSG, ça ne doit être qu’un motif de plus. Si c’est vraiment ça (la raison), ça doit être un motif supplémentaire pour être un professionnel à 100%. J’ai joué là-bas (de 1979 à 1981), je sais comment c’est et être pro à 95% ne suffit pas. Donc ou il s’intègre ou il se met en marge du groupe », a conclu Braga. L’intéressé est prévenu.