Non, Kaiser Franck n’est pas mort. A 35 ans, le natif de Boulogne-sur-Mer entame sa dernière année de contrat au Bayern Munich. Récemment, ses dirigeants affirmaient en chœur que cette saison devrait bien être la dernière de l’international français sous le maillot bavarois. Cet exercice s’annonçait donc comme une « tournée d’adieu » pour l’ancien Marseillais. Oui mais voilà, le principal protagoniste ne l’entend sûrement pas de cette oreille. D’abord parce que le numéro sept du Bayern compte encore prendre du plaisir sur les terrains tant qu’il possède la plénitude de ses moyens physiques.

Mais aussi parce que le Bayern Munich représente tant de choses pour Ribéry... Samedi en fin d’après-midi, l’intéressé a démontré une nouvelle fois toute l’affection qu’il portait au champion d’Allemagne. Auteur d’un doublé face à l’Eintracht Francfort (3-0), le milieu de terrain tricolore a confirmé ses belles dispositions en cette fin d’année. Sur les trois derniers matchs du club bavarois, ce dernier a inscrit quatre réalisations. Toujours capable de désarçonner n’importe quelle défense par ses coups de reins dévastateurs, Franck Ribéry pourrait bien offrir quelques maux de tête à ses dirigeants en fin de saison.

Franck Ribéry ne veut pas quitter le navire

L’intéressé ne s’en est pas caché, rempiler au moins pour une saison en Bavière ne serait pas pour lui déplaire. « Bien sûr que j’ai envie de jouer au Bayern. J’aime le Bayern et le Bayern m’aime. Nous avons fait beaucoup de choses ensemble. J’essaye de jouer le plus possible, de prendre du plaisir. Encore cinq mois, et après tu ne sais jamais ce qui va se passer dans la vie, » a ainsi affirmé Ribéry sur Sky Sports Allemagne. Un état de grâce qui pousse même Karl-Heinz Rummenigge président du directoire à se poser des questions sur l’avenir de son joueur au Bayern Munich.

« Franck a déjà dit en plaisantant dans le vestiaire qu’il voulait prolonger son contrat. Je dis toujours qu’il n’y a pas de vieux ou de jeunes joueurs, il n’y a que de bons joueurs ou des joueurs un peu moins bons. Et s’il continue à jouer comme ça... » Une déclaration qui en dit long sur le casse-tête qui pourrait se poser l’été prochain si Franck Ribéry enchaîne les performances flamboyantes. Du côté de l’entraîneur munichois Niko Kovac, on regrette clairement l’âge « avancé » de Kaizer Franck. « Dommage qu’il ait 35 ans, » clamait ainsi le technicien. Franck Ribéry va-t-il pousser ses dirigeants à reconsidérer sa situation contractuelle l’été prochain ? Affaire à suivre...