Favorite à sa propre succession, l’Allemagne débarque en Russie avec des sérieuses ambitions. La Nationalmannschaft, qui a hérité d’une poule à sa portée avec la Suède, la Corée du Sud et le Mexique, compte bien confirmer son statut de n° 1 au classement FIFA et sa victoire en Coupe des Confédérations l’an dernier.

Pour ce faire, Joachim Löw a convoqué 23 joueurs. Une liste dans laquelle on retrouve des tauliers comme Manuel Neuer, longtemps incertain pour blessure, Jerome Boateng, Mats Hummels, Mesut Özil, Thomas Müller ou encore Toni Kroos et Mario Gomez. Le sélectionneur a également fait de la place à la jeunesse triomphante du football allemand en sélectionnant Nicklas Süle, Leon Goretzka ou Timo Werner.

Mais pour beaucoup d’heureux, il y a également nombre de déçus. Bernd Leno (Leverkusen), Jonathan Tah (Leverkusen), Nils Petersen (Fribourg), mais surtout Leroy Sané, auteur d’une grosse saison en Premier League avec Manchester City qui lui a valu d’être élu meilleur jeune du championnat, sont laissés de côté alors qu’ils figuraient parmi les 27 pré-convoqués.