On le sait, dans un monde du football où tout va plus vite qu’avant, nombreux sont les jeunes joueurs à s’emballer au moindre petit exploit. Pas Kylian Mbappé. À 19 ans, le joueur de l’équipe de France et du Paris Saint-Germain affiche déjà l’un des plus beaux palmarès du football français. Champion de France avec Monaco et Paris, vainqueur des deux coupes nationales, demi-finaliste de la Ligue des Champions avec l’ASM, le natif de Bondy vient donc de compléter sa vitrine de trophées avec une Coupe du Monde. Tout ça, à 19 ans donc. Un record de précocité qui lui permet de devenir le troisième plus jeune champion du monde de l’histoire à 19 ans et 207 jours, et d’être également le deuxième plus jeune joueur à inscrire un doublé en Coupe du Monde depuis Pelé en 1958.

Bref, autant de marques de prestige qui ne manqueront pas de le placer idéalement dans la course au Ballon d’Or, aux côtés de Raphaël Varane et Antoine Griezmann. « C’est un grand plaisir. J’essaie de suivre mon chemin, je ne suis qu’au début. Marquer dans une finale, c’est toujours particulier. Après, comme j’ai dit, j’ai toujours travaillé pour arriver à des moments comme ça, mais ce n’est pas la fin, il faut continuer parce que j’ai l’ambition d’aller plus loin », a déclaré l’intéressé en zone mixte. Mais comment peut-il viser encore plus haut ? Certes, il lui reste encore la coupe aux grandes oreilles et le Ballon d’or à conquérir, mais comment éviter le relâchement logique après un sacre mondial ?

Mbappé en veut encore plus !

« C’est aller jusqu’où mon potentiel et les limites me permettent d’aller. Gagner une Coupe du Monde aussi jeune, ça vous entrouvre des portes, maintenant il faut continuer à travailler. Je suis encore au début du chemin.Je peux faire encore beaucoup plus. Ça ne suffit pas d’avoir des qualités. Déjà, il faut le savoir, c’est une base, et il faut y croire. Dans une compétition comme ça, ce ne sont pas forcément les plus beaux ou les plus grands qui gagnent. Ce sont ceux qui y croient le plus et nous on y croyait dur comme fer. Dire ça au début de la compétition ça peut paraître arrogant, mais aujourd’hui on a vu qu’on n’était pas des menteurs ».

Un aplomb qui impressionne, d’autant que Mbappé en est sûr et certain : on n’a pas fini d’entendre parler de lui ces prochaines années. « J’ai toute une histoire à écrire, et ce n’était que le début. J’ai toujours été prêt mentalement à arriver à de belles choses. Après, il faut le montrer. Si vous êtes sûr de vous et que vous êtes entourés par de grands coéquipiers, vous jouez sans pression ». Et pour la course au Ballon d’Or ? « Il y a de grands joueurs, c’est sûr que la Coupe du Monde va jouer en ma faveur, mais je ne pense pas trop à ça. » Sauf que cet été, quand il rentrera à Paris, c’est bien lui qui sera en position de force face à un Neymar qui ne se doutait sûrement pas qu’un tel scénario pouvait se produire.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10