La Coupe de France se déroule en ce milieu de semaine avec la qualification du Paris Saint-Germain contre le Dijon FCO (6-1) ou encore le duel entre l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille qui a débuté à 21h05. De l’autre côté des Alpes, c’était aussi soir de Coupe avec une demi-finale aller de Coppa Italia entre l’Inter Milan et le Napoli. À domicile, Antonio Conte décidait d’envoyer son armada organisée dans un traditionnel 3-5-2. Profitant encore de la blessure de Samir Handanovic, Daniele Padelli débutait dans les buts. En défense, Alessandro Bastoni était préféré à Diego Godin et évoluait avec Stefan de Vrij et Milan Skriniar. Au milieu, Christian Eriksen débutait sur le banc. Le trio composé de Marcelo Brozovic, Stefano Sensi et Nicolo Barella étant reconduit. Enfin, en attaque, Romelu Lukaku retrouvait son compère Lautaro Martinez, de retour de suspension. Le Napoli optait pour un 4-3-3 avec la doublure David Ospina comme titulaire. Au cœur du jeu, Piotr Zielinski, Fabian Ruiz et Diego Demme étaient associés alors que Dries Mertens était épaulé en attaque par José Callejon et le jeune macédonien Eljif Elmas.

L’Inter Milan décidait de débuter fort et prenait le contrôle du ballon. La première occasion arrivait de l’homme en forme Marcelo Brozovic. Le milieu croate frappait dans l’axe devant la surface. Son tir était facilement capté par David Ospina qui se couchait sur le ballon (6e). Le Napoli essayait de casser le rythme. Assez méfiants, les Partenopei se montraient scolaires, mais efficaces dans leur jeu. Cela débouchait par une tentative de Dries Mertens. Trouvé par José Callejon devant la surface milanaise, l’attaquant belge déclenchait un tir qui passait au-dessus du but (12e). Mais la première période était à l’avantage de l’Inter Milan. Profitant d’un excellent ballon de Milan Skriniar, Lautaro Martinez frappait à l’entrée de la surface. Son tir croisé vers la gauche du but terminait dans les gants de David Ospina (16e). L’Argentin reprenait de la tête un centre de Cristiano Biraghi qui passait finalement loin du cadre (17e). Naples réagissait timidement et Fabian Ruiz enroulait ensuite un ballon vers la gauche de la surface. Daniel Padelli se gênait avec Milan Skriniar et concédait un corner assez bêtement alors qu’Eljif Elmas était bien placé (24e).

La lumière est venue de Fabian Ruiz

Plus actifs, les joueurs de l’Inter s’offraient une nouvelle opportunité intéressante avec un coup franc de Cristiano Biraghi qui passait à droite (28e). Plein axe à 30 mètres des buts, Piotr Zielinski frappait de loin pour les visiteurs, mais son tir fuyait le cadre sur la gauche (34e). Très solide, l’arrière-garde de l’Inter Milan gagnait beaucoup de duel, le jeune Alessandro Bastoni se montrant particulièrement à l’aise. Naples se procurait une dernière occasion en première période avec une frappe de Piotr Zielinski sur la droite de la surface. Servi par Dries Mertens, le Polonais voyait son tir repoussé par Daniele Padelli (45e +2). Au retour des vestiaires, l’Inter Milan repartait avec les mêmes intentions n’hésitant pas à jouer dans la profondeur avec les appels incessants de Lautaro Martinez et Romelu Lukaku. Ce dernier se distinguait d’ailleurs en bénéficiant d’un centre de Danilo D’Ambrosio (entré à la pause à la place de Milan Skriniar) côté droit. Le Belge plaçait un coup de casque que David Ospina lisait bien (50e).

Naples ne se laissait pas avoir et parvenait d’ailleurs à surprendre l’Inter Milan. Bénéficiant d’un bon travail de Giovanni Di Lorenzo, Fabian Ruiz obtenait le ballon dans la surface. Il frappait avant le retour de Danilo D’Ambrosio et trouvait la lucarne gauche (1-0, 57e). En tête dans cette partie, les Partenopei essayaient de calmer le jeu. Après avoir débuté sur le banc, Christian Eriksen entrait en jeu à la place de Stefano Sensi (66e). Le Danois ne mettait pas longtemps pour s’illustrer. Bien servi par Marcelo Brozovic en profondeur, il manquait de peu d’accrocher le cadre (72e). Voulant revenir au score, l’Inter Milan insistait et Lautaro Martinez provoquait sur la gauche avant de centrer au premier poteau. Romelu Lukaku se heurtait alors à la belle intervention de David Ospina (75e). Le gardien colombien passé par Arsenal se montrait particulièrement solide ce soir. L’Inter Milan prolongeait le siège sur les buts napolitain. Christian Eriksen, très entreprenant, frappait d’ailleurs à gauche des buts (85e). Les joueurs d’Antonio Conte s’offraient une dernière occasion. Côté gauche, Cristiano Biraghi centrait vers l’entrée de la surface. Il trouvait Romelu Lukaku qui déviait de la tête pour Danilo D’Ambrosio. Ce dernier était bien bloqué par Mario Rui qui a permis à David Ospina de plonger dans les pieds du Milanais (90e +4) Avec cette victoire (1-0), le Napoli prend un avantage précieux en vue du match retour au Stadio San Paolo.