Recruter un élément offensif capable de dynamiter le flanc de l’attaque du Paris Saint-Germain est l’une des priorités de Laurent Blanc. Seul souci, les Rouge-et-Bleu accumulent les revers dans leurs tentatives. Bloqué par les contraintes du fair-play financier, Paris avait dû renoncer à la venue d’Angel Di Maria après avoir dépensé près de 50 M€ pour arracher David Luiz à Chelsea (le PSG était limité à 60 M€ si pas de ventes). Mais ce n’est pas tout. Dans un entretien accordé au média hollandais Voetbal International, l’international oranje du PSV, Georginio Wijnaldum, a confirmé qu’il a lui aussi dit non au double champion de France en titre.

« Le Paris Saint-Germain voulait me recruter. Ils ont manifesté leur intérêt quand j’étais dans une bonne dynamique. Ça m’a confirmé que j’étais sur la bonne voie, mais mon cœur m’a dit que je devais rester au PSV et que je devais terminer le travail ici. Le PSV est un grand club et j’aime être ici. Je doute que d’autres clubs de l’envergure du PSG viendront à nouveau frapper à ma porte. Mais ça ne correspondait pas aux plans que je me suis faits pour la suite de ma carrière. Je veux remporter le championnat hollandais dans un premier temps. »

Lié au PSV jusqu’en 2018, Georginio Wijnaldum avait vu sa cote grimper en flèche après des prestations convaincantes lors du Mondial 2014 au Brésil. Premier d’Eredivise avec son club, l’ailier (6 buts en 17 matches de championnat) est, pour le moment, bien parti pour atteindre l’objectif qu’il s’est fixé. Paris reviendra-t-il à la charge l’été prochain ? Une chose est sûre : le club de la capitale, qui courtise également Memphis Depay, aime décidément les jeunes talents du PSV.