Tout est allé très vite pour Martin Ødegaard (18 ans). Entre ses débuts professionnels remarqués à tout juste 15 ans à Strømsgodset (5 buts en 23 matches de Tippeligaen), son transfert au Real Madrid, ses premières sélections avec les A norvégiens (9 capes), ses premières apparitions en Liga et en Coupe du Roi puis son prêt à Heerenveen, le milieu offensif a déjà vécu beaucoup de choses dans sa jeune carrière. Et alors qu’il retrouve petit à petit ses sensations aux Pays-Bas (6 titularisations en 6 journées), au sein d’une écurie deuxième d’Eredivisie, le milieu offensif ne comprend pas pourquoi il n’est plus appelé en sélection A.

Au micro de la télévision locale TV2, le Merengue, qui aurait récemment prolongé son contrat avec la Casa Blanca, n’a pas manqué de manifester son incompréhension et sa déception. « J’avais espéré cela moi-même et je l’espérais d’une certaine manière. Je pense que j’ai bien joué ici, au sein d’une équipe qui se comporte bien dans un bon championnat. J’avais espéré que ce serait suffisant, mais malheureusement, ce n’est pas le cas. C’était un peu décevant, mais c’est comme ça », a-t-il lancé, déçu.

Pas encore appelé avec le nouveau sélectionneur

Depuis l’arrivée au poste de sélectionneur du Suédois Lars Lagerbäck en lieu et place de Per-Mathias Høgmo, le natif de Drammen doit se contenter des Espoirs (13 sélections, 3 buts). Seulement, ces derniers ne jouent plus rien (ils sont d’ores et déjà hors course pour la qualification à l’Euro de la catégorie). Alors, il ne comprend pas. « Vous êtes toujours un peu déçu et vous vous fâchez, mais vous ne pouvez pas vous focaliser et vous braquer sur ça. Il faut se concentrer sur la vie quotidienne à nouveau », a-t-il confié avant de poursuivre.

« Nous avons un gros match ce week-end. Nous allons nous efforcer de bien jouer », a-t-il conclu. Heerenveen reçoit en effet l’Ajax Amsterdam ce week-end pour le compte de la 7e journée d’Eredivisie. S’il brille pendant cette rencontre, le Scandinave prendra une petite revanche. Habitué à brûler les étapes, Martin Ødegaard doit apprendre la patience. Mais si la Norvège A continue à le snober, comme depuis mars 2016...