Pas de Premier League ce samedi soir, mais un quart de finale de FA Cup entre Manchester United et Brighton. Sur une pelouse d’Old Trafford enneigée, les Red Devils se présentaient dans un traditionnel 4-2-3-1. Plusieurs changements par rapport à la rencontre en milieu de semaine face à Seville en Ligue des Champions, en commençant par un Romero aligné dans les buts. L’éternel espoir Luke Shaw prenait place dans le couloir gauche. Au milieu, le jeune McTominay était aligné, au même titre que le Français Martial et l’Espagnol Juan Mata. Du côté du promu, quelques modifications par rapport au onze habituel avec la présence de Tim Krul dans les cages, le milieu Biram Kayal ainsi que l’attaquant Locadia.

Dès le début de la partie, les Red Devils mettaient le pied sur le cuir et s’installaient dans le camp des Seagulls. Face à un bloc très compact, les hommes de José Mourinho avaient du mal à se créer de réelles occasions de but. Il fallait attendre la 30ème minute pour voir un danger sur la cage gardée par Krul. Mata combinait avec Martial dans la surface, ce dernier lui remisait, mais le tir de l’Espagnol était contré in extremis. Sur le corner qui suivait, Smalling trouvait le poteau. La réponse du promu ne tardait pas à venir, puisque Dunk s’envolait plus haut que tout le monde sur corner, mais sa tête était repoussée par Romero (32e). Comme bien souvent, les Red Devils s’en remettaient à leur homme providentiel, Romelu Lukaku. Sur un service parfait de Matic, le Belge catapultait le cuir de la tête au fond des filets (1-0, 37e).

Le réalisme froid de Manchester United

Au retour des vestiaires, José Mourinho décidait de procéder à un changement avec l’entrée en jeu de Young en lieu et en place de Shaw. Ce second acte démarrait fort avec les hommes de Chris Hughton revigorés qui n’avaient plus rien à perdre. Gross déclenchait une frappe à ras de terre des 20 mètres qui venaient mourir à quelques centimètres du poteau droit du dernier rempart mancunien (51e). Rebelote deux minutes plus tard avec Locadia, mais son tir était stoppé par Romero. La pression s’accentuait sur les cages du portier argentin. Locadia s’essayait une fois de plus de loin, mais Romero s’envolait pour sauver les siens (57e).

Homme le plus en vue côté Brighton, l’attaquant Jürgen Locadia était oublié par la défense mancunienne, mais une fois de plus, sa tête manquait de précision (66e). Une nouvelle occasion gâchée pour les Seagulls que ces derniers allaient amèrement regretter. Sur leur seul tir cadré en deuxième période, les Red Devils faisaient mouche. Sur un coup franc botté par Young, ce dernier trouvait Matic seul au second poteau qui catapultait le cuir dans les filets du pauvre portier néerlandais (2-0, 84e). Extrêmement frustrant pour cette équipe de Brighton qui a beaucoup tenté, mais qui a fait preuve d’un manque de réalisme criant. Manchester United rejoint donc sans brio Tottenham dans le dernier carré de la FA Cup.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10