Dayot Upamecano sera très demandé cet été puisque sa clause libératoire va descendre de 80 à 60 millions d’euros à partir de juin 2020. Déjà venu aux nouvelles lors du dernier mercato, Arsenal continue de tenter sa chance. D’après les informations de The Sun, le club anglais formulerait une autre offre pour le défenseur central français de 20 ans.

Celle-ci s’élèverait à 46 millions d’euros. Un chiffre assez significatif et similaire à la dernière approche des Gunners. La situation ayant évolué, reste à savoir quelle sera la position du RB Leipzig dans ce dossier. N’ayant pas forcément besoin de liquidité, la formation allemande pourrait se réfugier derrière la clause libératoire. Mais jusque quand ?