Camel Meriem est en attente. En fin de contrat au mois de juin prochain, le milieu monégasque est toujours sans nouvelle de sa direction.

En tout état de cause, son expérience sur le Rocher ne s’est pas avérée être à la hauteur de ses espérances. « C’est frustrant. Quand tu signes à Monaco, ce n’est pas pour jouer le maintien ou disparaître de la circulation. Je sais que j’ai perdu de ma valeur. Ce n’est pas ce que j’attendais, mais je ne regrette rien. Personne ne pouvait savoir » analyse l’ancien sochalien, dans les colonnes de L’Équipe. Le temps nous dira si ce constat poussera le joueur à chercher d’autres défis.