Le visage de l’Atéltico de Madrid a bien changé cet été. En effet, les Colchoneros ont perdu Diego Godín, Antoine Griezmann, Felipe Luis ou encore Lucas Hernandez. Mais pour Diego Simeone, l’entraîneur des Rojiblancos, la plus grosse perte est celle du défenseur français, parti au Bayern Munich, car c’était un joueur formé au club et un énorme potentiel pour le futur.

« Chaque situation est différente. Le départ de Filipe Luis est différent de celui de Griezmann, qui est différent de celui de Lucas Hernandez. Le départ qui nous a fait le plus de mal est celui de Lucas, je n’ai pas de doutes là-dessus, explique le technicien madrilène au micro de l’émission El Larguero sur la Cadena Ser. Parce que Lucas est un gamin de chez nous, du centre de formation, comme Saul, Koke et Thomas. Pour moi, c’est le plus dur, plus que celui de Griezmann dans la perspective du futur. Lucas a choisi de prendre un autre chemin, c’est comme ça. »