Sanctionné d’un match de suspension par la commission de discipline suite à un plongeon face à Lyon, Malcom a vu sa sanction être alourdie en appel par la FFF. Une sanction difficile à avaler pour Bordeaux et son président Stéphane Martin.

Le dirigeant des Girondins a déploré un manque de cohérence de la part des instances. Il a aussi annoncé que le club allait faire une demande de conciliation auprès du Comité national olympique et sportif français.