La grossière simulation de Mariano Diaz contre Toulouse il y a dix jours, permettant à l’Olympique Lyonnais d’obtenir un penalty, puis par la suite gagner le match (2-1) n’est pas passé aux yeux des spectateurs, mais aussi de la commission de discipline qui a convoqué l’attaquant dominicain.

Une convocation que le président du club rhodanien trouve « grotesque ». « Si totalement et c’est grotesque », a répondu Jean-Michel Aulas à une question d’un supporter lyonnais sur Twitter. Mariano Diaz devra s’expliquer le 25 janvier prochain sur sa simulation.