Grand favori de la Coupe d’Asie suite à un début de compétition impressionnant, l’Iran se confrontait au Japon lors de la première demi-finale. Un choc impressionnant qui avait des allures de finale avant l’heure. Après une première période globalement équilibrée, mais vierge de buts, c’est finalement l’attaquant du Werder Brême Yuya Osako qui a ouvert le score d’une tête rageuse (56e).

Les Samouraïs Bleus ont même doublé la mise dans la foulée suite à une main de Morteza Pouraliganji dans sa surface. Yuya Osako s’est offert un doublé sur penalty (67e). Genki Haraguchi s’est chargé de mettre fin à tout suspense (90e +2). Plus réaliste, le Japon s’impose 3-0 et se qualifie pour la finale. La sélection dirigée par Hajime Moriyasu peut confirmer son statut de meilleure nation asiatique vendredi en remportant la cinquième Coupe d’Asie de son histoire. Pour cela, il faudra s’imposer contre les Émirats arabes unis ou le Qatar qui s’affrontent demain lors de la deuxième demi-finale.