Si Cristiano Ronaldo continue son excellent début de saison, il est une nouvelle fois rattrapé par la justice. Le Portugais, qui avait dissimulé au fisc des revenus sur ses droits à l’image générés en Espagne, devra se rendre au tribunal de Madrid mardi après que la vidéoconférence lui ait été refusée, comme le rapporte l’AFP.

Le Portugais sera condamné à payer une amende de 18,8 M€ et écopera de deux ans d’emprisonnement qu’il n’aura pas à purger, et ce grâce à ses avocats et l’accord qu’ils ont passé avec le fisc. Sans cela, il aurait écopé d’une amende de 28 M€ ainsi qu’une peine de trois ans et demi d’emprisonnement qu’il aurait dû purger.