Vainqueur de la Ligue des Champions en 2004 avec le FC Porto, et ancien joueur du FC Barcelone, Deco a enfin réussi à obtenir gain de cause dans une affaire de dopage. L’Equipe rapporte que le désormais retraité avait été contrôlé à tort positif à un diurétique par le laboratoire de Rio en mars 2013, alors qu’il évoluait à Fluminese.

Le directeur du laboratoire de Lausanne, Martial Saugy a annoncé les résultats des derniers tests. « Après examen approfondi, des traces d’hydrochlorothiazide ont été détectées en-deçà de la limite de détection de la procédure de test initiale. L’échantillon est arrivé dans un contenant inhabituel. La chaîne de conservation ne peut être garantie ». Deco a finalement été blanchi, et sa suspension d’un an a de ce fait été levée.