En mauvaise santé économique, le FC Sochaux a néanmoins obtenu un sursis jusqu’au mardi 4 juin suite à un changement de président et la nomination de Frédéric Dong Bo en lieu et place de Wing Sang Li. Néanmoins, le jeu des chaises musicales n’est pas terminé comme le rapporte L’Est Républicain.

Le quotidien de l’est de la France explique que le groupe Tech Pro Technology aurait laissé la main à une autre société chinoise Nenking. Cette dernière qui est estimée à 3,5 milliards de dollars, aurait signé la promesse de vente du consortium qui gère le club du Doubs.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10