Cette saison, les U19 du Stade Brestois pointent à une délicate 12e place dans le groupe C du championnat national. Si le déplacement à Rennes, leader de la poule, samedi, s’annonce périlleux pour les jeunes Finistériens, ces derniers peuvent néanmoins compter sur les services de Yoann Mavoungou. Ce milieu excentré génération 2001 qui évolue principalement côté gauche est la belle satisfaction brestoise de cette saison. Auteur de 4 buts et 3 passes décisives lors du présent exercice, il a impressionné par sa percussion et certains n’hésitent pas (déjà) à le comparer à Nicolas Pépé, toutes proportions gardées. Le joueur qui fêtera ses 18 ans dans quelques joueurs est suivi de très près par les plus gros calibres de Ligue 1.

Selon nos informations, Luca Cattani, membre de la cellule de recrutement du Paris Saint-Germain, Florian Maurice, responsable du recrutement de l’Olympique Lyonnais, ainsi qu’un recruteur du LOSC mandaté par Luis Campos et des observateurs venus d’Angleterre suivront à loupe les performances sur le terrain du jeune attaquant face au Stade Rennais, ce week-end. Un adversaire qui était également venu l’observer il y a quelques semaines et continuera de le faire. Originaire de République Démocratique du Congo, quittée il y a bientôt cinq ans pour tenter d’embrasser une carrière de footballeur du côté du Mans (arrivé chez les U17 avant d’être surclassé avec les U19), puis de Brest depuis l’été dernier où il a signé pour deux ans, Yoann Mavoungou est également suivi par le sélectionneur du Congo U23 en vue des éliminatoires de la CAN de la catégorie en juin prochain (match contre la Zambie). Le natif de Pointe-Noire, qui avait fait ses classes au Stade Olympique Millavois, pourrait bien larguer les amarres et quitter la rade de Brest dès cet été.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10