La pandémie de coronavirus touche tout le monde et le monde du football n’est pas épargné. Les championnats ont rapidement été suspendus et les clubs doivent trouver des solutions, comme les entreprises, pour faire face à cette crise sanitaire et donc limiter des dégâts sur le plan financier. Plusieurs formations ont donc choisi de passer en chômage partiel, ou technique. En Espagne, le FC Barcelone était en train d’étudier le sujet ces derniers jours, et les négociations ne se passaient pas forcément bien.

Mais ce jeudi soir, les Blaugranas ont publié un communiqué sur leur site pour annoncer officiellement le passage au chômage partiel : « il s’agit essentiellement d’une réduction de la durée de travail, imposée par les circonstances et les mesures de protection mises en œuvre, et, par conséquent, de la réduction proportionnelle des rémunérations prévues dans les contrats respectifs, mesures que le club souhaite appliquer en suivant scrupuleusement la réglementation formelle du travail, selon les critères de proportionnalité, et surtout d’équité, et avec pour seul objectif la reprise de l’activité du club dans les meilleurs délais. »