Bernardo Silva était sous le coup d’une enquête pour racisme après son tweet envers son ami Benjamin Mendy, qu’il avait comparé à un personnage noir d’une marque de gateaux espagnols. Et la fédération anglaise a décidé de ne pas en rester là et de poursuivre le joueur : « Bernardo Silva a été inculpé d’inconduite pour violation de la règle E3 de la FA concernant un message publié sur les médias sociaux le 22 septembre 2019 », écrit la Fédération anglaise (FA).

En effet, d’après les tabloïds anglais, le milieu de terrain portugais risque six matches de suspension. Son tweet serait « une infraction aggravée aux règles de la FA parce que celle-ci comportait une référence à la race et / ou à la couleur et / ou à l’origine ethnique », écrit la FA dans un communiqué. Il a jusqu’au 9 octobre pour répondre à ces accusations. Le Portugais avait déjà reçu le soutien de Pep Guardiola et de Raheem Sterling en plus de celui de Mendy.