Parti rejoindre Nancy au début de la saison après plus de 10 ans passés à Montpellier, Geoffrey Jourdren n’a pas pour autant perdu son légendaire franc-parler. Alors que son club est actuellement 18e et en très mauvaise posture, le gardien a allumé sa propre direction en conférence de presse, alors que les médias ont évoqué l’arrivée d’un préparateur mental.

« Déjà, je trouve que les journalistes ou les mecs en dehors sont au courant de trop de choses, ça fait partie de la politique du club. Je ne suis pas au courant (de l’arrivée du préparateur mental). C’est aberrant si vous êtes au courant avant moi. Là, on est à Palavas Football Club, ce sont des choses dramatiques. » On attend la réponse de ses dirigeants.