Mardi soir, l’Olympique Lyonnais s’est repositionné dans la course à la qualification pour les 8es de finale de la Ligue des champions en battant Benfica (3-1, 4e journée). Et depuis le match aller face aux Portugais, l’OL ne perd plus après son début de saison très compliqué. Ces résultats coïncident avec l’arrivée de Rudi Garcia sur le banc à la place de Sylvinho. Un choix largement critiqué mais payant pour Jean-Michel Aulas, le président rhodanien.

« Le bon choix de nommer Rudi Garcia ? On ne sait jamais, on verra à la fin du championnat. (...) La réaction est intéressante. J’entends dire des choses sur ce choix mais nous étions quatre à essayer d’apporter une solution, a expliqué le boss lyonnais dans l’After Foot sur RMC. Il aurait fallu être maso pour ne pas prendre la décision qui s’imposait aux yeux de tout le monde. Garcia nous a fait très bonne impression, Rudi est un homme d’action, on avait besoin de quelqu’un qui serre la vis. (...) L’apport de Rudi, grâce à son expérience, démontre qu’il est dans le vrai. »