L’été dernier, Adil Rami remportait la Coupe du monde avec l’équipe de France. Depuis, le champion de France 2011 avec le LOSC n’a disputé que 13 matches avec l’Olympique de Marseille à cause de nombreuses blessures. Si bien qu’il a évoqué avoir eu un « burn out » lors d’une interview accordée au Canal Football Club.

De son côté, Rudi Garcia est resté plus mesuré en conférence de presse. « Adil n’a jamais utilisé le terme de burn out, il faut avoir du respect pour ce terme là, car quand des gens souffrent de ça, c’est compliqué. Quand il sera revenu à 100%, il sera un joueur important, il a tout mon soutien. Quand on est pas bien, on doit le dire, c’est ce qu’il aurait dû faire. C’est ce qu’il aurait dû faire quand il n’était pas bien. Il travaille. Se taire et travailler, c’est une bonne méthode aussi », a ainsi déclaré Rudi Garcia.