Après avoir remporté la Coupe du monde l’été dernier avec les Bleus, Adil Rami connaît un dur retour à la réalité. L’ancien défenseur du LOSC, champion de France en 2011 avec les Dogues, n’a disputé que 13 matches cette saison à cause de nombreuses blessures. Interrogé par le Canal Football Club, Adil Rami a évoqué ce difficile passage dans sa carrière.

« J’ai eu un burn out. J’ai tout essayé, même un coach mental. J’ai essayé de comprendre. L’odeur de la pelouse, je ne la ressentais plus. Je n’avais même plus envie de taper les attaquants. Je me forçais, mais je n’y arrivais pas. Parfois j’ai même été agressif avec des gens qui me demandaient des photos, des gens qui me filmaient sans me demander. J’étais aigri, avec mon entourage, avec les gens qui étaient autour de moi, chose que je déteste montrer. Aujourd’hui, je suis content d’avoir été blessé, c’est bizarre mais je suis content d’avoir été aussi longtemps de côté, parce qu’aujourd’hui j’ai enfin faim. Après les entraînements, je vais faire de la boxe ou du cross fit, ça ce n’est pas bon pour les attaquants ! », a ainsi déclaré l’homme à la moustache.