Dix-neuvième de Ligue 1, le Stade Malherbe de Caen vit une saison très compliquée. Le club normand, qui affronte le Toulouse FC ce dimanche, reste d’ailleurs sur une série de sept matches sans le moindre succès en Ligue 1. Et pour tenter de faire changer les choses, le SMC a décidé de faire appel à Rolland Courbis, qui va venir aider Fabien Mercadal. Quelques heures après l’officialisation de sa venue, Courbis a donc réagi sur RMC Sport. Et ce dernier a expliqué ce qu’il pouvait apporter à la formation de L1.

« C’est sûr qu’aujourd’hui, ce que je constate, c’est que ce sont des joueurs et un staff qui ont des difficultés à digérer, à avaler certaines contre-performances. La différence qu’il y a entre eux et moi, ce n’est pas une différence de compétences. Je pense quand même être un peu compétent et surtout expérimenté après avoir connu ces situations-là, mais les bosses qu’on les joueurs ou le staff, je ne les ai pas, a lâché l’ancien entraîneur du Stade Rennais avant d’enchaîner. Donc je me rajoute à ce staff. Ce n’est pas un changement de coach, c’est se rajouter à un staff en place. Et j’essaye de leur apporter ma tranquilité et le fait que mon crâne a moi, il se dégarnit petit à petit mais il n’y a pas de bosses des six derniers moi. (...) Après, qu’on puisse me dire que Caen n’a pas l’effectif pour se maintenir, je dirai pourquoi pas mais permettait moi quand même de regarder ça avec beaucoup d’attention et beaucoup de curiosité. Moi je pense qu’une petite chance de se sauver existe. »