Qui est le meilleur buteur dans les grands championnats européens depuis le début de l’année 2017 ? Ce n’est pas Harry Kane (13 buts), ni Lionel Messi (13 buts). Ce n’est pas non plus Edinson Cavani (12 buts en 12 matches), ni Alexandre Lacazette (12 buts en 11 matches). Depuis le début de l’année civile, le meilleur buteur sévit en Liga Sagres au Portugal. Son nom ? Konstantinos Mitroglou. L’international grec est en feu. En 12 matches toutes compétitions confondues en 2017, l’attaquant âgé de 28 ans a trouvé le chemin des filets à 15 reprises. L’ancien joueur de Fulham a d’ailleurs claqué un doublé mardi soir en Coupe du Portugal face à Estoril (victoire 2-1).

C’est le sixième match consécutif où Mitroglou plante. Il est aussi impliqué sur 9 des 13 derniers buts de son équipe. Autant dire que mercredi matin la presse sportive lusitanienne n’en avait que pour lui. Record lui a accordé sa une avec le titre suivant : "Deux de plus pour la collection", en référence à son double d’avant-hier soir. « Mitroglou est le roi en Europe cette année 2017. Ni Messi, ni Kane ne font mieux que l’artilleur de Benfica », précise le média portugais. "Il n’y en a que pour le Grec", affirme de son côté O Jogo qui rend hommage à Mitroglou sur sa première page. Le footballeur né en 1988 met tout le monde d’accord cette saison, lui qui a claqué au total 24 buts en 32 rencontres toutes compétitions confondues.

Mitroglou est en feu !

Hormis en Supercoupe du Portugal, celui qui n’est plus qu’à une réalisation des 50 buts avec Benfica a trouvé la mire lors de toutes les épreuves où son club est engagé cette saison. C’est dire son importance pour l’écurie entraînée par Rui Vitoria. Inutile de dire que sa cote est au plus haut. Les Aigles peuvent se frotter les mains, eux qui n’avaient pas hésité à miser sur un joueur pourtant à la peine du côté de Fulham. Prêté l’an dernier (il avait marqué 25 buts), le Grec avait poursuivi l’aventure avec le club portugais qui avait levé son option d’achat de 7 M€. Ils ont fixé sa clause libératoire à 45 M€.

C’est d’ailleurs cette somme que le Tianjin Quanjian était prêt à mettre sur l’ancien joueur de l’Olympiakos. Mais le joueur ne se voyait pas évoluer en Chine à ce stade de sa carrière, avait révélé Contra. En revanche, l’attaquant pourrait être plus sensible aux approches d’Arsenal. Record a révélé que les Gunners avaient entamé les négociations avec le représentant de l’international grec. Sous contrat jusqu’en 2020 au Benfica Lisbonne, Kostantinos Mitroglou devrait continuer à attiser les convoitises. Une nouvelle jolie plus-value en perspective pour le Benfica, véritable machine à gagner des millions ces dernières saisons !