Après des mois compliqués au Barça, le petit frère de Thiago Alcantara retrouve des couleurs en Italie. Arrivé en prêt à l’Inter lors du mercato estival, le joueur formé à La Masia s’est rapidement fait une place dans le club milanais, disputant 17 rencontres de Serie A et affichant toute sa qualité technique et sa vision du jeu qu’on avait pu entrevoir chez les équipes de jeunes du Barça ou encore pendant son prêt au Celta lors de l’exercice 2013/2014. C’est donc tout naturellement que l’Inter souhaite le conserver.

Et c’est là qu’un litige existe entre les Lombards et les Catalans. Dans son communiqué officiel en janvier, le Barça précisait qu’une option d’achat de 35 millions d’euros - plus 3 millions en bonus - avait été inclue dans l’opération. Et même si ce n’est pas précisé dans ce communiqué, les médias espagnols précisent que cette option d’achat était obligatoire en cas de qualification interiste pour la Ligue des Champions, ce qui s’est finalement produit. Et si cette obligation d’achat n’avait pas été annoncée officiellement, ce serait à cause des problèmes de l’Inter avec le fair-play financier comme l’explique Sport.

L’Inter va tenter de négocier

Résultat des courses, l’Inter ne peut actuellement pas débourser cette somme pour le milieu hispano-brésilien, et va donc tenter de négocier au rabais. Les trois parties semblent condamnées à s’entendre, toutes trois étant d’ailleurs convaincues qu’un transfert définitif du joueur à l’Inter reste la meilleure option. Mais c’est bien le Barça qui est en position de force dans ce dossier. Dans le même temps, les Nerazzurri ne peuvent donc pas avancer sur leur mercato, et des joueurs importants comme Joao Cancelo ne pourront donc pas être conservés également.

Cette situation ne fait également pas les affaires du club catalan, qui compte sur la vente de Rafinha pour affronter de nouvelles opérations sur le mercato. C’est d’ailleurs le joueur pour qui les Barcelonais pourraient tirer le plus gros pactole, eux qui souhaitent générer 100 millions d’euros en vente de joueurs pour être compétitif sur le mercato. Autant dire que tant l’Inter que le FC Barcelone ont intérêt à ce que ce dossier soit rapidement réglé.