Cet été, le Real Madrid a vécu un tremblement de terre. Ou plusieurs. Après la victoire finale en Ligue des Champions contre Liverpool, à Kiev (3-1), Zinedine Zidane décidait de quitter ses fonctions d’entraîneur de la Casa Blanca. Il était remplacé par Julen Lopetegui qui se faisait virer dans la foulée de la sélection nationale espagnole à deux jours de l’entrée en lice de la Roja dans la Coupe du Monde contre le Portugal (3-3). On a connu mieux comme timing.

Ensuite, toujours pendant le Mondial russe, les Merengues perdaient leur deuxième star. Cristiano Ronaldo décidait qu’il était temps de quitter la capitale espagnole pour rallier l’Italie et la Juventus Turin. Aujourd’hui, il ne semble pas acquis que Florentino Pérez, le président madrilène, recrute une star pour pallier le départ du quintuple Ballon d’Or et il pourrait donc laisser les clés du camion à Gareth Bale, l’international gallois qui a inscrit un doublé en finale de la C1.

Une moyenne de buts presque doublée sans CR7

Aujourd’hui, ce sont des statistiques étonnantes qui nous sont offertes par As. En effet, l’ancien de Tottenham a été meilleur sans Cristiano Ronaldo a ses côtés sur le terrain. Avec Bale sur le terrain, mais sans CR7, c’est 27 rencontres. Dans ces 27 matches, on retrouve 21 victoires pour deux nuls et seulement quatre défaites. En termes statistiques, la Casa Blanca a remporté 78% de ses rencontres qu’elle a jouées avec le Gallois et sans le Portugais.

Mais ce n’est pas tout puisque lors de ces confrontations, Bale a inscrit 22 buts soit un pourcentage de 0,81 but par match. Une moyenne bien plus élevée lorsque le nouveau Juventino était sur le rectangle vert avec lui (88 buts en 189 matches, 0,46 but par match). Reste donc à savoir maintenant si les blessures, le plus gros problème de Bale ces dernières saisons, vont le laisser tranquille. Il pourra alors assumer son rôle de figure de proue du nouveau projet mené par Florentino Pérez.