Une fois encore, l’avenir de Cristiano Ronaldo semble être un peu flou. Dernièrement, le sérieux quotidien El Mundo expliquait par exemple que le Portugais souhaite une revalorisation salariale et ainsi atteindre les 40 millions d’euros nets par saison, dépassant les émoluments de Neymar et s’approchant de ceux de Lionel Messi. Selon un proche cité par le journal, il ne s’agit pas d’une question d’argent mais de statut, le joueur trouvant que sa situation est injuste, ne se sentant pas apprécié à sa juste valeur. Dans le même temps, des rumeurs évoquant une envie de retour à Manchester United sont aussi sortis dans la presse ibérique. Marca - comme d’autres médias espagnols - affirme que la prolongation du Portugais n’est pas d’actualité pour la direction madrilène, cette dernière ayant signifié au Ballon d’Or que ce n’est pas le moment opportun compte tenu des résultats de l’équipe. Le message est clair donc, et Cristiano Ronaldo est au courant des intentions de Florentino Pérez. Ce qui nous amène forcément à nous poser une question : le numéro 7 madrilène mérite-t-il une revalorisation ?

Force est de constater que le joueur, qui avait prolongé son contrat jusqu’en 2021 en novembre 2016, est loin d’être à son meilleur niveau cette saison. D’un point de vue statistique premièrement, puisqu’il n’a inscrit que 4 buts en 14 apparitions en Liga, loin de ses standards habituels, en plus d’avoir par exemple le pire ratio de buts inscrits par tirs d’Europe (4,3%) ! Pour un joueur censé faire la différence et être la référence offensive de son équipe, c’est très maigre. Mais au niveau du jeu, on le sent aussi très effacé. S’il a troqué son costume de dribbleur fou et de dynamiteur pour celui de finisseur depuis quelques saisons déjà, il n’est même pas dans le top 100 des joueurs de Liga au classement des dribbles réussis par match, n’est pas dans les 150 joueurs recevant le plus de fautes par match ce qui est inhabituel pour un attaquant du Real Madrid, et n’affiche que deux passes décisives au compteur. Il semble avoir bien perdu son coup de rein et son efficacité face aux cages. En Espagne, beaucoup souligne aussi sa gestuelle qui fait souvent état de sa frustration sur le terrain.

Quelle valeur marchande pour Cristiano Ronaldo ?

Peut-on dire que Cristiano Ronaldo est devenu un joueur banal ? Clairement pas, du moins, pas encore. On sait que le Portugais se réveille dans les grands rendez-vous, notamment sur la scène européenne, et que le problème du Real Madrid est aussi collectif. En revanche, la comparaison avec Lionel Messi, qu’il souhaite égaler au niveau du salaire, est tout sauf flatteuse pour le Lusitanien tant La Pulga marche sur l’eau pendant cet exercice 2017/2018. Force est de constater, aussi, que les exigences de Cristiano Ronaldo envers sa direction tombent au plus mauvais moment, et c’est même surprenant qu’il ait eu l’idée de demander un nouveau salaire compte tenu de ses performances du moment. Il ne faut également pas oublier son âge. Est-ce une bonne idée pour le Real Madrid d’investir autant sur un joueur qui va sur ses 33 ans en février et de s’hypothéquer de la sorte jusqu’à ses 35/36 ans, bloquant donc les potentielles arrivées de nouveaux joueurs pour un Cristiano Ronaldo très cher et peut-être plus au niveau ?

A titre indicatif, le site transfermarkt évalue sa valeur à 120 millions d’euros, c’est bien moins que Messi ou Neymar, c’est la même somme que Kane et c’est juste au dessus de joueurs comme De Bruyne, Antoine Griezmann ou Eden Hazard. Autre question : Cristiano Ronaldo serait-il un bon coup pour un club comme Manchester United ou même le Paris Saint-Germain ? Pour les Red Devils, forcément. Les Mancuniens n’ont pas de joueur bankable niveau marketing, n’ont pas forcément des top joueurs à tous les postes devant et il y aurait ce petit côté sentimental avec le retour du petit prodige. Toujours est-il que même si les clubs anglais ont des moyens colossaux - et que Manchester United paye très bien des joueurs comme Pogba ou Ibrahimovic - de tels salaires sont encore du jamais vu outre-Manche. Pour le club de la capitale française en revanche, qui n’a pas forcément besoin de renfort devant tant sportivement avec ce trio magique , ainsi qu’au niveau marketing avec Neymar ou Mbappé, on peut vraiment se demander si l’arrivée de Cristiano Ronaldo apporterait un vrai plus. Avec une Liga déjà impossible à remporter, le natif de Madère va devoir redresser la barre en Ligue des Champions pour que ses exigences salariales soient enfin légitimées, sous peine de voir son histoire d’amour tourmentée avec la Casa Blanca prendre fin sur une mauvaise note...