Après quatre matches sans succès en Ligue 1, l’AS Monaco a mis fin à sa mauvaise série mardi soir lors de la réception d’Angers (1-0). Robert Moreno, qui a enregistré son premier succès en championnat depuis son arrivée sur le banc asémiste, et les siens se sont donc donnés un peu d’air. Une bonne nouvelle alors avant une autre qui l’est beaucoup moins.

Samedi soir, sur la pelouse du Stade des Costières lors du match de la 22e journée contre le Nîmes Olympique, le club du Rocher a chuté sur le score de 3-1. Un match que les Monégasques ont rapidement joué à neuf contre onze suite aux expulsions de Tiémoué Bakayoko et Gelson Martins à la 32e minute. Si le premier nommé a vu rouge pour une grosse semelle sur Romain Philippoteaux, le second a poussé à deux reprises M. Lesage, qui n’a donc pas hésité à sortir le rouge. Une scène qui a beaucoup fait réagir dans le monde du football.

Un dossier placé en instruction

Ce jeudi, la Commission de Discpline de la Ligue de Football Profesionnel (LFP) se tenait, et le verdict est tombé pour l’ancien joueur de l’Atlético de Madrid et du Sporting CP. Pour son coup de sang contre l’arbitre samedi, Gelson Martins est pour le moment suspendu à titre conservatoire pendant que son dossier est placé en instruction. Le joueur âgé de 24 ans ne va donc pas retrouver les terrains prochainement et l’ASM va devoir faire sans lui.

Le club du Rocher devra aussi se passer des services de Tiémoué Bakayoko. Le milieu de terrain français a aussi été sanctionné. Le joueur prêté par Chelsea a reçu trois matches de suspension dont un avec sursis. Pour les prochaines rencontres, Robert Moreno va donc devoir revoir ses plans. Des sanctions qui tombent mal puisque la formation de la Principauté s’apprête à jouer des matches importants en février contre Amiens, Montpellier, Dijon et Reims.