Karim Benzema est un vrai buteur. Mais l’attaquant du Real Madrid est aussi capable de réaliser des passes décisives. Cet été, le Français en a adressé une à son club formateur, l’Olympique Lyonnais. Avec Zinedine Zidane, l’international français fait partie des personnes qui ont vanté les mérites de Mariano Diaz auprès des Gones. Des Gones qui suivaient déjà depuis quelques semaines avec attention le jeune homme repéré par Florian Maurice. Un peu plus de deux mois après le début de la saison, Jean-Michel Aulas s’est montré reconnaissant envers KB9. « Pour Mariano, je remercie celui (Benzema) qui nous a dit que c’était le joueur qu’il fallait à l’OL », a-t-il lâché vendredi soir après la victoire face à l’AS Monaco (3-2). Un match qui a été sans aucun doute le meilleur de Mariano depuis son arrivée dans l’Hexagone. Dans tous les bons coups, il s’est montré disponible offensivement, n’hésitant pas à combiner avec ses partenaires, et impliqué dans le travail défensif. S’il a touché deux fois les poteaux, Mariano a tout de même trouvé une fois la mire. Il a ainsi inscrit son 7ème but en Ligue 1, confirmant sa place de co-meilleur buteur de l’équipe avec Nabil Fekir.

Des débuts prometteurs pour un élément acheté 8 millions d’euros aux Merengues. Journaliste pour la Cuatro en Espagne, David De las Heras est convaincu que le natif de Barcelone a fait le bon choix en rejoignant l’Olympique Lyonnais. « Je pense que Mariano avait besoin d’une équipe comme Lyon, où il allait avoir du temps de jeu et où il se sentirait important. Lors de sa dernière saison au Real Madrid il n’a pas eu beaucoup d’opportunités (5 buts en 14 rencontres). C’est un joueur avec un grand niveau et qui avec de la continuité peut avoir un rendement important, comme nous le voyons actuellement ». Notre correspondant espagnol Ivan Vargas est emballé par les premiers pas du Canterano en France. « Il ne fait aucun doute que ce sont de bons chiffres pour une première saison en France. Mariano avait déjà démontré de bonnes capacités avec la réserve du Real Madrid et quand il a eu quelques opportunités avec l’équipe première l’an dernier. Ce qu’il fait en Ligue 1 est ce qu’il avait déjà démontré avec la réserve : travailler beaucoup, courir, mettre de la pression, montrer de l’envie et marquer bien sûr ».

Mariano bientôt avec la Roja ?

Malgré tout, le jeune homme né en 93 a déjà progressé à Lyon. Ce que confirme David De las Heras : « Je pense que Mariano a progressé depuis son arrivée en France. Chaque match, je le vois de plus en plus à l’aise dans l’équipe. Il joue à un meilleur niveau. Mariano est encore jeune et perfectible. En engrangeant les minutes, il va s’améliorer match après match ». Une évolution suivie en Espagne où Marca et AS, les deux médias pro-Real Madrid, font régulièrement des papiers sur le joueur de l’OL. Les Merengues ont aussi un œil sur lui à écouter David De las Heras. « Le Real Madrid suit ce que fait Mariano ». Mais un retour au sein de la Casa Blanca, comme cela avait été le cas pour Alvaro Morata, n’est pas envisagé pour celui qui a signé un contrat de 5 ans à Lyon. « Pour le moment, ils n’ont pas prévu de le faire revenir puisque je pense que le Real Madrid recrutera un attaquant plus confirmé au haut niveau que Mariano ».

De l’autre côté des Pyrénées, Mariano fait surtout partie des joueurs dont on parle en sélection. Pour les rassemblements de septembre et d’octobre, son nom a été mentionné par les médias. Mais Julen Lopetegui n’a pas encore donné sa chance à l’attaquant lyonnais. Un joueur qui, même s’il a la nationalité sportive dominicaine, peut encore jouer pour la Roja puisqu’il n’a joué qu’un match amical avec Los Quisqueyanos. Pour Ivan Vargas, Mariano mérite d’être vu avec l’équipe nationale espagnole. « On en a parlé comme d’une possible alternative en Espagne, mais Lopetegui a préféré appeler David Villa. Mais ce serait juste qu’il soit convoqué pour le tester au moins en amical pour voir comment il peut jouer ». Pour David De las Heras, cela n’est qu’une question de temps. « Lopetegui l’a dans son agenda. Pour le moment, il est encore patient avec lui pour vérifier que son évolution est bien réelle. Mais je crois qu’il va bientôt l’inclure dans une de ses listes. L’Espagne a un problème avec le but et Mariano est justement bon pour en marquer ». Une qualité dont profite pleinement l’OL depuis le début de saison !