Après une nouvelle parenthèse européenne réussie pour les Phocéens, qui l’ont emporté 2-0 face à Salzbourg à l’occasion des demi-finales aller de la Ligue Europa, les troupes de Rudi Garcia étaient de retour sur les pelouses françaises à l’occasion de la 35e journée de Ligue 1. Un déplacement chez Angers décisif, puisque la victoire de l’OL face à Nantes obligeait une fois encore l’Olympique de Marseille à prendre les trois points. Mieux, le club du sud de la France pouvait même dépasser l’AS Monaco et ainsi s’emparer de la troisième place. Quelques rotations dans la compo phocéenne, avec la titularisation de Germain devant, alors que Payet démarrait sur le banc. Côté angevin, c’était plutôt classique. Et au final, les deux équipes se sont quittées sur un match nul 1-1.

Tout commençait très bien pour les visiteurs, puisque sur un corner, Bamba ceinturait Germain. L’arbitre ne tremblait pas et indiquait le point de penalty, après seulement 2 minutes de jeu. Thauvin s’élançait et plaçait le cuir hors de portée de Butelle (0-1, 3e). Sa 20e réalisation de la saison en championnat. Une entame de rencontre idéale donc, d’autant que les Angevins peinaient à réagir. La faute à des Marseillais solides derrière, et qui laissaient peu le ballon à leur adversaire. Il fallait attendre la 22e minute pour voir la première situation chaude angevine, avec cette frappe de Tait bien sortie par Pelé. Et peu à peu, le SCO commençait à créer du danger devant. Tait, encore, expédiait un coup franc un peu au-dessus de la barre des cages phocéennes (30e). Bouna Sarr, lui aussi sur coup franc, était proche de doubler la mise (36e).

Des occasions des deux côtés

Les débats étaient assez équilibrés, et les vraies occasions étaient de plus en plus rares. Pelé devait tout de même sortir trois arrêts dans la foulée : sur Toko-Ekambi, Tait, Capelle (38e, 39e). Angers terminait fort, récupérant le ballon très haut et se projetant très vite vers l’avant. L’OM pouvait donc s’estimer assez heureux de mener au score à la pause. Et au retour des vestiaires, les Angevins mettaient le feu devant, et se promenaient littéralement dans la surface marseillaise ! Amavi répondait avec une frappe de l’extérieur de la surface, mais Butelle couvrait bien (52e). Il sortait ensuite une claquette exceptionnelle sur un bel enroulé de Florian Thauvin (53e) ! Les débats s’étaient rééquilibrés. Rudi Garcia faisait entrer Payet et Rolando pour calmer le jeu, solidifier, tout en apportant un peu de folie devant.

Gustavo repassait au milieu. Les esprits s’échauffaient sur le terrain, notamment à cause de mauvaises décisions de l’arbitre selon les joueurs d’Angers. Ocampos, bien servi par Payet, avait la balle du 2-0, mais il manquait son mano a mano avec Butelle (65e). Mangani avait l’égalisation au bout du pied, avec les cages vides après une sortie de Pelé sur Toko-Ekambi, mais il ne trouvait pas le cadre (69e). Du point de penalty, Luiz Gustavo catapultait lui aussi le ballon trop haut (72e). Pelé sortait à son tour une parade décisive sur une tentative de Prince Oniangué (75e). Et les Angevins allaient être récompensés : sur corner, Traoré s’élevait au-dessus d’Ocampos et propulsait le cuir au fond, de la tête (1-1, 80e). Malgré quelques situations chaudes dans la surface d’Angers, ou encore l’entrée de Mitroglou, l’OM n’a pas pu repasser devant. Les Phocéens signent une mauvaise opération, étant désormais à 2 points de l’OL, et ne profitant pas de l’occasion pour monter sur le podium. On notera que Mitroglou a quitté les siens avant la fin, blessé...

Revivez le film du match sur notre live commenté.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10