C’est déjà reparti pour la Ligue 1 avec la 21e journée. Deux matches ce soir au programme avant le derby plus tard dans la soirée entre Monaco et Nice. L’OM recevait Strasbourg pour une rencontre qui a mis un certain temps à démarrer. Sans Payet, resté sur le banc au début (il était incertain avant le match), mais avec Sanson placé en soutien de Germain et Abdennour associé à Rami, les Olympiens montraient de grosses difficultés dans le jeu. Leur déchet technique ne leur permettait pas d’enchaîner et il fallait attendre une tête de Rami hors cadre pour voir un semblant d’occasion (31e). A l’approche de la pause, l’OM essayait de forcer la décision, mais Ocampos, pourtant en position idéale, ratait une tête dans les six mètres (45e+1).

La seconde période prenait rapidement des faux airs de première mi-temps. L’OM avait la main mise sur le cuir seulement le Racing commençait à se procurer quelques contres entre cette tête timide de Da Costa (51e) et cette petite frappe de Martin (55e). Les minutes s’écoulaient et Marseille se montrait de plus en plus dangereux. Oukidjia réalisait un arrêt miracle face à Germain (69e) et se permettait même de stopper un penalty de l’ancien Monégasque (72e). Ça sentait le faisant, mais finalement Njie, au bout de la soirée libérait les siens profitant d’un gros travail de Thauvin (1-0, 79e). Marseille avait fait le plus dur et creusait même l’écart grâce à un joli but de Payet (2-0, 87e). Ce fut dur, mais l’OM prend provisoirement deux points d’avance sur l’OL et Monaco. Seul point noir, la sortie sur blessure de Sanson.

Bordeaux se torpille tout seul

De son côté, Bordeaux tentait de confirmer son petit regain de forme aperçu à Troyes ce week-end. Problème, comme pour l’OM, les Girondins n’étaient pas dans un grand jour. Face à une équipe caennaise loin d’être rayonnante, le club au scapulaire subissait même la première opportunité, un tir de Rodelin de peu à côté (22e). Les locaux réagissaient timidement avec une interception de Meïté pour servir un Laborde trop lent à se mettre en action (30e). Dans la foulée, Meïté ne profitait pas de la mauvaise sortie de Samba (32e). Un nul ennuyeux et logique à la pause.

On prenait les mêmes et on recommençait pour la deuxième période. Caen tenait le ballon sans se procurer des occasions. Bordeaux ne faisait pas mieux et les sifflets tombaient doucement des tribunes. Et alors qu’on s’avançait vers un nul sans saveur, Baysse commettait l’irréparable en voulant se venger de Santini. L’arbitre le voyait, expulsait le néo-Bordelais (87e) et donnait un penalty aux Normands, transformé par le buteur croate (0-1, 89e). En contre Malherbe s’offrait même un second but signé Rodelin qui frappait depuis le milieu du terrain dans la cage vide (0-2, 90e+3). Avec cette nouvelle défaite 2-0, Bordeaux retombe dans ses travers et Gourvennec est plus que jamais sur la sellette.

Revivez le film d’OM-Strasbourg ici.

Le classement de Ligue 1.